lundi 10 avril 2017

Le fameux «Message»

On en entendais parler depuis le tout début de notre vie militaire, de ce fameux «Message». On l'attendait, le redoutait, depuis 2004. Chaque année, il y avait un moment dans l'année où l'on retenait notre souffle, puis on apprenait que ce ne serait pas pour cette année. Mais l'automne dernier nous avons eu des informations qui portaient à croire que ce serait bientôt notre tour. Vous nous avez suivi dans cette attente où les mois ont passé sans nous apporter de confirmation.

Quelques courriels se sont mis à circuler, nous donnant espoir, puis le contraire. Une date de tombée de budget nous donnait une idée de la date où l'on saurait. Puis cette date est arrivée, puis son lendemain, puis la semaine suivante, et toujours l'attente. Puis, vendredi le 7 avril 2017 est arrivé avec une confirmation verbale.

J'ai eu la chance, comme pour bien des moments ultra importants dans ma vie, d'être en compagnie de MissBecSucré lorsque le téléphone a sonné. Je n'étais pas seule, j'étais OK, mais je ne suis pas la seule affectée par cette nouvelle car si c'est le début d'une AventureOntarienne pour notre famille, pour ceux que nous quittons, c'est un vide qui s'annonce. Un vide que l'on ne laissera pas s'installer trop longtemps, la route est belle entre Kingston et Québec.

Puis, comme la vie continue, elle est partie faire ses courses, j'étais OK... Puis je l'ai annoncé à ma mère, j'étais OK... je l'ai annoncé à LaFleurDesChamps... j'étais un peu moins OK. J'ai écrit à une amie conjointe, qui vit elle aussi, son premier posting, j'étais vraiment moins OK... Puis le téléphone a encore sonné et là c'était vrai, LeMessage, celui qu'on peut voir, celui qu'on peut imprimer et toucher... Il était rentré. Point de non retour assuré, et là ça m'a frappé en plein cœur. Je n'étais vraiment plus OK. J'ai pris un petit deux minutes de panique, couchée sur le plancher de la salle à manger, je me suis calmée et en suis ressortie vidée de toute énergie. J'ai continué de parler avec ma compagne de posting et le calme est revenu.

On n'est pas seules, on se connait, on se comprend, on partage ces sentiments difficiles à expliquer. Avoir dans sa vie, des personnes qui ne font pas nécessairement partie de nos proches, mais qui appartiennent au même cercle, à qui on est lié d'une certaine façon, c'est comme avoir un parachute de secours. Une corde qui va nous attraper si le sol se dérobe sous nos pieds. Merci MissS d'avoir été là! Xxxx

Ce soir là, mes plus proches amis se sont retrouvés autour de l'Îlot on a bu, on a mangé, on a rit, on a retenu quelques larmes, on a prévu des vacances ensemble, on est chanceux de les avoir!

Sur ce, je vous dis à bientôt, pour la suite de cette AventureOntarienne!

lundi 3 avril 2017

Mes joues sont des torrents

J'ai le cœur en miettes, les yeux bouffis, la gorge nouée, mais ne vous trompez pas, nous ignorons toujours ce qui nous attend. Depuis hier, je n'arrive pas à retenir les larmes. Pendant la fin de semaine, GéantVert a beaucoup travaillé à faire avancer les rénos, histoire d'être le plus prêts possible si le Posting est confirmé.

Avril est arrivé, nous le saurons bientôt, mais nous attendons toujours. Est-ce que mes larmes sont provoquées par le stress accumulé tous ces mois? Est-ce que j'ai un pressentiment qui me crie haut et fort que je devrai vraiment me séparer de cette maison, mon Cocon, que j'aime tant.

Je vois venir ce moment où une partie de moi me sera arrachée pour toujours et je ne trouve pas les mots pour exprimer la douleur, le profond déchirement que je ressens en ce moment.

Rien n'est certain...

Sur ce, je vous dis à bientôt, pour la suite...

mardi 28 mars 2017

Standby

Encore et toujours en attente du fameux Message. Combien de mois déjà? Les informations arrivent au compte goutte, puis elles disparaissent pour être remplacées par d'autres différents sons de cloches. Tout indique que l'on devrait recevoir le Message d'un jour à l'autre, mais rien n'est jamais certain.

Plus le temps passe, plus on a de réponses à nos inquiétudes, c'est un point positif... Une question majeure restera sans réponse trop longtemps, combien de temps notre maison prendra à se vendre une fois qu'on aura entamé les démarches?

Nous avons un pied de chaque côté de la ligne, un qui continue à planifier notre vie à long terme ici, l'autre qui regarde vers là bas à la recherche d'un avenir à s'y construire. Nous sommes habitués à devoir attendre à la dernière minute pour planifier nos vacances. Cette fois, c'est nos vies entières qui sont en attente du Go pour planifier.

Un jour à la fois nous file entre les doigts sans réponse... Patience!!!
Sur ce, je vous dis à la prochaine.

dimanche 29 janvier 2017

Ma vie rime en «Si»

Déjà plus d'un mois depuis l'amorce de l'attente. Rien de nouveau, l'incertitude règne toujours. Nous devons tout de même nous préparer, disons que Si l'on doit vraiment prendre une si grosse décision dans quelques mois, il serait bon d'avoir fait quelques recherches, d'avoir quelques réponses à nos nombreuses questions.

Pour l'instant, le fait que LaFleurDesChamps ait 16 ans, soit à la veille de son entrée au cégep, que son cours de conduite soit entamé, ça change la donne.  Si les enfants avaient tous été encore au primaire, les déraciner aurait été facile, car nous formons un noyau familial autosuffisant. Nous aurions envisagé l'expérience comme une belle aventure, comme nos voyages d'été avec le CoconMobile2.0. Malheureusement, la vie de verdure n'est pas souvent simple, n'est pas souvent à l'écoute de nos désirs.

Aujourd'hui, quand je pense à toutes les rénovations que nous avons réussi à faire au ChâteauLego, le cœur me fend un peu à l'idée que nous n'arriverons peut-être jamais à les terminer toutes. Cette maison qui est le seul point d'encrage qui a fait partie de toute ma vie, (Je ne me souviens pas si j'en ai déjà parlé, mais nous avons acheté la maison de ma grand-mère lors de son décès.) Je l'aime pour toutes ses qualités comme je la déteste pour tous ses défauts cette maison. Disons qu'une maison qui a plus de 75 ans, ça n'a pas que des points forts!

Depuis notre arrivée ici, en 2001, les travaux s'enchaînent. Comme tout était à refaire, on y va par priorités, ce qui fait que certains détails de finitions sont, disons repoussés indéfiniment. On est déjà loin, très loin de la maison dans laquelle on a emménagé avec notre mini FleurDesChamps. Se rapprocher de notre but ainsi et devoir prendre la décision de remettre le fruit de nos efforts à quelqu'un d'autre, c'est loin d'être évident.

Les minis vivent aussi cette incertitude, il n'y a pas eu bien des journées où LaTomateAtomique n'a pas parlé de Si on est postés, Si on déménage, Si, si si... Il y a bien des questionnements, bien des craintes, et ce, pour tous les membres de la famille.

Mais moi, je n'arrive pas à me mettre en tête que l'on va vraiment déménager, comme je l'ai dit à une amie, je ne le sens pas. Ce qui fait que, Si on reste ici, je ne serai pas surprise, par contre, Si on reçoit le message officiel, je sens que je serai... légèrement sous le choc. J'essaie tout de même de me préparer, je cherche une maison, j'essaie de comprendre les différences du système scolaire... J'ai même envisagé de vivre loin de ma fille, loin de mon mari, vendre la maison, louer,,, Je m'ouvre à toutes les possibilités, une à une, et j'en abandonne certaines plus facilement que d'autres.

J'aimerais tellement avoir un pouvoir de divination qui me permettrait d'aller vérifier de quoi aura l'air notre vie dans six mois... Mais, bon, la vie chez-nous, pour l'instant, elle rime en «Si», s'appelle patience et préparation, mentale et logistique.

Sur ce, je vous dis à bientôt.