mercredi 30 décembre 2009

2009

L'année tire à sa fin, c'est donc l'heure de regarder en arrière et d'en faire un bilan.

Cette année a commencé sous le signe de l'absence, de mois en mois, on se demandait quand ça finirait. Puis, au printemps, la fin arriva, et ce retour que l'on croyait temporaire, s'est étiré jusqu'au moment présent. Ce fut une surprise grandement appréciée et qui nous a permis de recharger nos batteries familiales en prévision de la prochaine absence.

De grands changements se sont produit dans la vie des mecsminis. Leur réalité quotidienne n'est pas simple à comprendre, ce n'est pas plus simple pour nous de faire les bons choix et surtout d'avoir confiance en ces choix. L'été ne fut pas plus ensoleillés pour notre famille qu'elle ne l'a été côté météo. De la pluie dehors et des tempêtes dans nos coeurs. Disons qu'il était temps que l'automne arrive.

Avec l'automne, est venu l'idée de celui de l'an prochain, sans mini à la maison, et mon Projet prit forme. Ce projet qui occupa une bonne partie de mon temps et qui m'amena à la fin de l'année avec une nouvelle perception de la prochaine année.

Commencée sur le ton de l'absence cette année ce termine en famille. On sait que l'absence reviendra sous peu, mais c'est notre vie et on sait même en apprécier cette facette.

Que nous apportera 2010?

Jusqu'où ira mon Projet?

À quoi ressemblera l'avenir des mecsminis à la fin de l'année scolaire?

Quels changement viendront après la prochaine absence?

Une chose à la fois, demain, dernière journée de 2009, je vous dis donc peut-être à l'an prochain!

dimanche 27 décembre 2009

C'est quoi le bonheur?

Ce que l'on recherche tous, ce que l'on semble ne pas vraiment trouver. Cette question qui a probablement aidé à trouver le dicton qui dit que l'herbe est donc toujours plus verte chez le voisin.

Après de petites conversations de ce joyeux temps des fêtes, j'ai donc envie de me dire que le bonheur, il faudrait peut-être essayer de se rendre compte qu'il n'est pas si difficile à trouver. Il est bien certain que si l'on se met des barrières, que l'on part à sa recherche ailleurs que chez-soi, c'est un peu chercher les complications.

Je me dis que l'on a tendance à rechercher une perfection qui n'est probablement pas si agréable finalement. Aujourd'hui, je parlais d'une certaine forme de chaos que l'on doit accepter lorsque l'on a choisi d'être une famille. Essayez, vous, de faire rouler au quart de tour une famille composée de cinq personnes entièrement différentes, deux quadrupèdes, une famille élargie, des voisins et des amis. On ne peut pas tout contrôler, et selon moi, il faut s'adapter et trouver le bonheur là où on est.

Il y a toujours un petit bonheur à trouver, chaque jour, j'en suis persuadée. Mon bonheur aujourd'hui... bien je n'en ai pas qu'un! J'ai vu ma petite cocotte de filleule, j'ai par hasard, croisé la MissAvocate et sa Soeurette en faisant des courses, une petite rencontre impromptue qui a mis un rayon de soleil de plus à ma journée. On a eu une giga panne de courant, ce qui nous a menés à un merveilleux souper rapido perfecto avec la même Miss. Et la cerise sur le sunday de ma vie en ce dimanche soir, l'image capturée sur carte mémoire et dans mon coeur, de mes trois minis, cordés dans notre grand lit.

Je peux avoir l'air de me contenter de peu, de ne pas chercher plus alors que je pourrais avoir de l'ambition. Mais je choisis de croire que je me contente d'être heureuse là maintenant, et de ne pas courir après un bonheur que je risquerais de ne pas trouver. Je suis heureuse, là, dans mon bureau à écrire mon bonheur, avec mon mari en haut, qui a le coeur dans la flotte, le Canin qui dort, le félin qui ronronne et mon petit trio d'amours qui prend toute la place dans mon lit, le feu qui s'éteint tranquillement dans le foyer que j'ai tant voulu.

Cette année, pour les fêtes, je n'ai pas couru après les invitations, je n'ai pas poussé pour recevoir non plus. Cette année, j'avais envie de simplement savourer le temps, ne pas avoir à lui courir après. C'est exactement ce que l'on fait et j'adore l'expérience.

Sur ce, je vais profiter d'un autre petit plaisir que l'on s'est offert, avant d'aller rejoindre mes minis. J'espère que GéantVert se réveillera en meilleure forme demain matin.

vendredi 25 décembre 2009

Joyeux Noël

Ce jour tant attendu est enfin arrivé, avec toutes ses préparations, ses demandes et ses attentes. De mon côté, il n'y a plus d'attente autre que celle de voir la magie dans les yeux de mes minis. Même aujourd'hui où ils sont encore plus grands, il reste une petite place pour cette magie toute spéciale du temps des fêtes.

Nous ne recevions pas pour le réveillon cette année et nous avions décidé de ne pas apporter le seul cadeau que nous offrions aux minis, trois choses de moins à rapporter à la fin de la soirée. Ce qui est toujours apprécié. En plus de prolonger le plaisir de cette nuit toute spéciale, car il reste un cadeau à déballer à la maison.

La soirée a été bien agréable, tout le monde a eu bien du plaisir, toute la famille s'est même fait offrir le luxe d'un spa dans la nuit. Une offre que l'on a accepté avec plaisir et que les minis ont tous apprécié et savouré à fond.

Après avoir déballé tous les cadeaux qu'ils ont reçu de la famille, ils avaient vraiment hâte de rentrer à la maison pour voir si le Père Noël était enfin passé. Sur le chemin du retour, la discussion était centrée sur les possibilités. NounoursPremier, lui, avait bien peur de ne pas avoir de cadeau, se croirait-il si peu sage?LaTomateAtomique s'attendait à voir le traîneau et les rennes dans la rue devant la maison. FleurDesChamps, elle, avait plein de vérifications à faire afin de savoir si elle croyait encore en ce personnage qu'elle ne voit jamais réellement.


Hier, le Père Noël est passé, il a mangé les biscuits, bu le lait et leur a laissé un cadeau spécial à chacun. Ils ont eu à le chercher, car il était trop gros et n'entrait pas dans leurs bas. Après la petite déception de trouver une lettre dans leurs bas, c'est un grand bonheur qui les a envahi lorsqu'ils sont parti à la recherche de leur cadeau.

Ils n'ont pas été ensevelis sous les présents, ils ont apprécié tout ce qu'ils ont reçu. Ils ont encore un peu de magie dans les yeux et dans le coeur. Nous sommes simplement là, ensemble, à profiter de notre Cocon et c'est ce qui est merveilleux.

Joyeux Noël à vous tous, profitez de cette fin d'année, car la nouvelle arrive dans une semaine!

mercredi 23 décembre 2009

Bonne fête à ...

Mon GéantVert, une année de plus, un peu plus près de la retraite encore. Je me souviens d'il y a dix ans, alors où nous n'avions rien d'autre que l'autre et que nous ne savions pas vers quel avenir nous nous dirigions.

C'est un regard bien différente que l'on peut poser sur notre vie aujourd'hui. En dix ans, nous avons construit toute une famille, nous avons développé plusieurs cadeaux de la vie et fait de notre Cocon, un endroit où il fait si bon.

Tu te cachais derrière tes lunettes, te croyant incapable de tenir un marteau, pourtant, tu étais déjà en voie d'en devenir le roi. Tu nous voyait dans une maison grande comme notre salon et aujourd'hui, c'est notre ChâteauLego qui t'occupe et tu rêves même d'encore plus.
Tu n'avais jamais mis l'orteil hors du pays, tu en a traversé des frontières depuis...

Tu doutais de pouvoir avoir des minis à toi, on en a trois qui t'appellent Papa et pour qui tu es encore plus que GéantVert ou le Roi du Marteau.

Il y a dix ans, on venait de s'engager à bâtir une vie ensemble, je crois bien que c'est ce que l'on a fait et on a pas mal bien réussi!

Bonne Fête mon chéri! xoxoxoxox

lundi 21 décembre 2009

Quelques jours plus tard...

Après un retour plus tôt que prévu, non annoncé et apprécié par quelques uns, nous voilà de retour au bercail. Notre Cocon nous manque toujours lorsque l'on s'en éloigne, je le prend comme un signe très positif. On n'est jamais mieux que chez-soi.

Après avoir célébré en famille ce fameux dixième anniversaire, nous avons donc migré vers le FarWest. LaFemmeChat nous y attendait, probablement qu'elle anticipait grandement notre arrivée, notre petite tornade nous accompagnant, elle était en droit de craindre le pire. Je suis heureuse de pouvoir dire que finalement, il n'a pas été si Atomique notre Tomate, pendant ce voyage. Si l'on exclu la dernière journée où les deux mecsminis semblaient sentir une tempête venir à toute vitesse, leur comportement à tous les trois était très acceptable. La pauvre doit encore entendre le nom de la fameuse araignée humaine, même dans ses rêves. Ne lui en reparlez pas, elle risquerait de perdre la boule.

Faire autant de route en quelques jours, c'est déjà en demander beaucoup à ces petites boules d'énergie, on se compte chanceux de pouvoir leur en demander autant. La première nuit a même été surprenante, le plus mini nous a laissé dormir toute la nuit, sans réclamer à venir nous rejoindre, un lit king juste à nous, tout un changement. La nuit suivante fut légèrement différente, mais ce n'est pas si grave.

Enfin visiter le royaume de LaFemmeChat, tout un plaisir, elle a vraiment mit la main sur un joyau. Quant au royaume de l'autre exilée, et bien, je n'ai pas eu le plaisir de le visiter, car j'ai plutôt eu l'honneur d'aller la visiter à l'hôpital et de rencontrer sa toute petite et magnifique poulette. Je lui souhaite un retour à la maison rapidement et de merveilleuses fêtes en famille.

À l'origine, nous ne devions rentrer qu'aujourd'hui, c'était avant de savoir que l'activité récompense de la classe de NounoursPremier était aussi aujourd'hui. La date de retour avait été maintenue malgré tout, jusqu'à ce que l'on change d'idée, pourquoi pas rentrer de nuit et lui permettre de passer une belle journée spéciale avec les autres. C'est donc en pyjama que les minis ont pris place à bord de notre bolide et que nous avons reprit la route, encore une fois, mais pour le dernier et le plus long bout.

C'est bien fatigués que nous sommes rentrés, c'est tout aussi fatigués que nous avons passé la journée et que je file me coucher. Je vous dis donc à demain.

vendredi 18 décembre 2009

10 ans!

Il y a dix ans, on unissait nos deux vie à la vie, à l'amour, pour fonder notre famille. On était jeunes, on était fous. Plus qu'aujourd'hui, mais moins bien entourés qu'aujourd'hui, plus fébriles, moins confiants.

Aujourd'hui, nous avons souligné cet anniversaire par une journée très bien remplie, qui commença tôt et qui se termine tard. Pour débuter, un levé en retard, qui fait presque partie de mes routines, ensuite, une crise existentielle, au pire moment. On a aussi abandonné notre pauvre MrSuky entre les mains d'un inconnu et ce fut presque aussi difficile pour moi que la première fois que l'on a laissé nos minis.

Puis remise en question de notre choix d'école, quelques moments de questionnement, pour en arriver la même conclusion que d'habitude, nous avons déjà fait le meilleur choix. Pour nous, mais surtout pour eux.

La journée se poursuit avec un spectacle de musique de Noël donné par la FleurDesChamps et ses amis. Puis, une fois la famille réunie, ce fut le grand départ.

Pour la première fois depuis des années, nous avons réussi à faire le trajet complet sans aucun arrêt. Aucun pipi, aucun allaitement, aucune faim, aucune soif, aucun besoin de quoi que ce soit, aucune chicane, aucun film qui saute, le voyage parfait quoi.

La destination m'avait semblé douteuse, j'avais à peine regardé du coin de l'oeil et la perception que j'avais était totalement fausse, parce que c'est avec plaisir et même bonheur, que j'accepterai... demanderai, de revenir ici. L'accueil, le look, la qualité de tout ce qui nous entoure, le service, le confort, la presque simplicité d'accès, tout est absolument parfait... à mon goût! Les minis adorent, j'adore, GéantVert adore, que demander de plus?

Pour souper, nous nous sommes enfin vengés de notre aventure dix ans plus tôt, grandit de l'expérience que nous avons acquise en tant d'années, nous sommes ressortis de ce restaurant que nous avions choisi à tort, qui ne nous convenait pas et qui nous aurait gâché la soirée. Nous avons ramassé tout le monde et quitté sans s'occuper de se sentir coupables cette fois. C'est à la cage que nous avons atterri et que nous avons savouré un repas parfait avec le frérot.

Les minis étaient tous vraiment contents de le revoir et de visiter son nouveau lieu de travail. Il était fier de le leur faire visiter et de profiter de l'occasion d'offrir son cadeau à son neveu spécial.
Notre Nounours était bien content.

Demain, direction le vrai FarWest où nous rejoignons LaFemmeChat et peut-être une petite nouvelle arrivée... arrivante... entrain de voir le jour.

Sur ce, je vais profiter de cette presque parfaite chambre en espérant que la nuit sera tout aussi presque parfaite et je vous dis à demain.

jeudi 17 décembre 2009

Une autre journée du genre...

Ce genre de journée à l'horaire bien organisé, qui se termine tout à fait désorganisée, réorganisée et qui se termine absolument pas de la manière que l'on aurait souhaité. Comme le jour du départ arrive, nous avions plein de petites choses à terminer aujourd'hui. Il est bien clair qu'à l'heure où je vous écris, ce n'est pas tout à fait terminé.

J'avais prévu faire mon grand ménage en prévision du peu de temps libre entre notre retour et notre souper du 22, par chance, nous aurons toute la journée pour nous retourner, parce que mon ménage s'est limité à faire la vaisselle et passer l'aspirateur!

D'une chose à l'autre, la journée s'est transformée, rien ne s'est passé comme prévu. Une visite, un café, une sortie impromptue pour faire une livraison imprévue. Une soirée où tout le monde était un peu trop excité à l'idée de partir demain.

Même la TomateAtomique s'est retrouvé au lit plus tôt que prévu, il ne tenait plus en place et son GéantVert de père ne s'endurait plus. Ce fut donc au dodo, subito presto.

Il y eut aussi la saga du ramoneur... oui, GéantVert s'est transformé en ramoneur, pour un petit moment seulement. Bref, c'est ce qu'il croyait... avant que sa brosse ne reste coincée et qu'il se retrouve au vent froid et glacial, sur le toit, à se battre avec une très longue tige qui refusait de bouger. Sa courte carrière de ramoneur s'étira sur une bonne heure et plus, à pousser, tirer, tourner, marmonner plutôt que ramoner... Vous imaginez ce qu'il marmonnait...

Puis, il y eut aussi l'achat de l'outil de torture de LaReineChocolat, cadeau arrivé à point, en ce temps de festivités. Vivement notre retour pour me torturer à souhait.

Les valises son prêtes, ne restera qu'à charger tout ce petit monde en voiture et FarWest here we come!

Sur ce, je file terminer ce que j'ai le temps de terminer et vous dis à demain, sur la route!

mercredi 16 décembre 2009

La neige est là!

Enfin, et pour rester, ce qui me rend toute heureuse. J'ai les pieds gelés, mais bon... il faut bien faire quelques sacrifices pour avoir le plaisir de profiter du décor magique et majestueux. Les minis armés de leurs pelles tentent de briser la couche de glace qui s'est déjà formée sous la mince couche de petite neige quotidienne. C'est tellement plaisant de les voir les joues rougies par le froid.

Pour notre Nounours, on pourrait se demander si sa motivation première est réellement le plaisir de jouer dans la neige, ou bien l'idée du chocolat chaud qu'il réclamera une fois sa sortie terminée.

Demain, dernière journée à la maison avant notre grand départ pour le FarWest, plus que deux dodos!

Sur ce, je file réchauffer mes pauvres petits pieds et vous dis à demain.

mardi 15 décembre 2009

Bon, eh bien...

Ça y est, c'est fait, ma FleurDesChamps et moi-même, sommes allées voir le film tant attendu. Après avoir lu, écouté, lu encore, m'être mise intensément à la lecture puis m'être endormie épuisée le nez entre deux pages, je dois m'avouer bien déçue du film.

Je ne sais si c'est le fait que la lecture était trop fraîche à ma mémoire, mais les différences entre le livre et le film m'ont sérieusement dérangée. Heureusement, comme j'avais échoué et qu'il me restait encore de la lecture à faire, j'ai eu droit à une petite demi heure de tranquillité à écouter le film sans avoir d'attente.

Je suis secouée, je ne m'attendais pas à cette fin et je ne peux pas dire que je l'apprécie vraiment. J'ai eu de la peine à voir le pauvre petit se faire rejeter, à quoi elle pense elle? Une éternité à ne pas être humain, je ne suis pas certaine que ça m'attirerait moi. Je crois que je vais avoir besoin de me procurer les deux films et les écouter l'un après l'autre et faire de gros efforts pour oublier le livre. Surtout pour ne pas voir son grand amour dans le rôle du vilain.

Sur ce, je vous dis à demain.

lundi 14 décembre 2009

Lire tout haut...

Dieu que c'est long! Je ne sais même plus quand je vous écrivais que j'étais à lire le deuxième tome de la série vampirique tant vénérée. Depuis tout ce temps, les jours qui filent trop vite, les soirées trop courtes, les Projets trop prenants on fait qu'on se retrouve, mi-décembre, ayant lu seulement un peu plus de la moitié du livre.

Comme nous ne voulons pas manquer notre chance d'aller le voir, j'ai décrété que la lecture à voix haute est terminée, je lirai aussi vite que je peux et je résumerai le tout à ma FleurDesChamps bien heureuse de cette décision. Elle n'aurait pas été enchantée de rater cette sortie cinéma avec sa mère.

Nous avons bien entendu prévu retourner le voir avec notre chère MissAvocate lorsqu'elle sera sortie de son VilainFarEast, mais tout dépendra des horaires cinéma. Dans le pire des cas, on se fixera bien rendez-vous pour le regarder en DVD un de ces quatre.

Je répéterais encore une fois combien j'ai hâte à vendredi, mais ce serait du radotage, alors je m'abstiendrai.

Mais j'ai une anecdote à raconter... LaReineChocolat a fait une petite gaffe jeudi dernier. C'est que, voyez-vous, notre cher NounoursPremier, tout persécuté qu'il est, se révoltait contre le fait d'avoir des devoirs à faire. Microscopique devoir, on s'entend, il devait choisir cinq mots puis les utiliser pour inventer une histoire d'environ cinq phrases.

Monsieur bougon se met donc à dire qu'il s'en fout des devoirs, qu'il ne veut plus jamais en faire, ni aller à l'école. Moi, ayant décidé de garder mon calme malgré ses idioties, je m'installe à ses côtés et je commence à écrire en silence dans son agenda... j'écris très légèrement, dans le but de tout effacer après que ma menace de délation ait fait effet. Il me regarde attentivement et comprend bien que je suis entrain de tout dire à son professeur. Du coup, son attitude change et c'est comme un champion qu'il a fait son devoir.

Comme il a si bien fait le travail, on est passé au souper, au bain et au coucher... puis au lever, déjeuner et départ pour l'école... C'est au retour de l'école, qu'il vint s'installer devant moi, les bras croisés un regard mi-rigolo, mi-fâché et qu'il me dit: «t'as pas effacé!» Oooooohhhhh! Myyyy Gooooodd!!!!!

Seul commentaire de son professeur dans l'agenda : DEPUIS QUAND????

Vous imaginez comment LaReineChocolat s'est sentie toute la fin de semaine... Quelle gaffe! Mais non, il ne veut pas décrocher, il n'est pas dépressif, juste un peu bougon et grognon à ses heures!

Sur ce, je vous dis à demain.

samedi 12 décembre 2009

C'est le temps

Le temps d'être en famille et de savourer. Le temps de se réjouir de la neige qui nous est enfin arrivée et de contempler les décorations que l'on avait mises de côté depuis le début de l'année.

J'aime le temps des fêtes, plus que n'importe quelle période de l'année, j'aime m'y préparer, presque encore plus que les vivre. J'aime la musique que l'on se plaît à réécouter d'année en année, j'adore les traditions que l'on se fait en famille et entre amis. Cette année, de nouvelles traditions se créeront peut-être.

J'attends impatiemment l'arrivée de vendredi, la semaine passera vite, car on est très occupés, mais l'excitation sera à son comble vendredi matin. Je suis tellement heureuse d'enfin réaliser ce voyage vers la demeure de LaFemmeChat que je n 'ai pas encore vue! Je le suis doublement, puisque ce voyage nous permettra à la TomateAtomique et moi, de revoir nos amis qui nous manquent déjà. Triplement heureuse, puisque c'est en famille que nous partirons à l'aventure, pour le plaisir et l'amitié.

C'est vraiment une belle façon de souligner notre anniversaire de mariage, comme celui-ci était sous le signe de l'amitié, c'est un agréable rappel. Cette fois, LaFemmeChat n'aura même pas à justifier de ne pas mettre le pied à l'église.

Un bon souper en famille ce soir, une soirée collés sur LeDivan, une bonne bouteille de vin, un bon café Bailey's et un dessert aux couleurs des fêtes. Quoi demander de mieux en cette fin de semaine magique?

Je vous dis donc à demain, en espérant que vous passez tous d'heureux moments aussi.

jeudi 10 décembre 2009

Laisser aller

Avec tous ces changements qu'apportent mon Projet dans ma vie, mon horaire s'en retrouve visiblement transformé et par le fait même, je délaisse mon petit cocon virtuel. Pas intentionnellement bien entendu, mais par le simple fait que je passe beaucoup de temps près de mon copain le portable, et que j'en oublie ce moment quotidien que j'aimais tant.

Ce moment où je m'arrêtais pour laisser danser mes doigts sur le clavier et que je m'amusais moi même quelques instants, le temps de composer un petit récit de ma journée. Il me manque ce temps, je devrai le retrouver si je ne veux pas le perdre complètement.

Le Cocon et tous ses habitants se porte très bien, les rénos suivent leur court et après quelques modifications beauté, nous devrions passer un hiver bien au chaud.

Parlant d'hiver, certain se souviendront de ma frustration de l'hiver dernier, de n'avoir eu aucun congé tempête, encore une fois, les minis et leur Reine de mère, se sont vus brimés de leur droit à ce congé magique. Encore une fois, la tempête a commencé trop tard et personne n'a pu en profiter à leur goût. L'hiver ne fait que commencer, c'est vrai, des tempêtes, il pourrait y en avoir plus que jamais... Si on est chanceux!

Les fêtes approchent à grand pas, c'est encore plus vrai pour notre petite famille, car c'est dans une semaine que nous partons à l'aventure pour le FarWest. Nous allons enfin visiter les deux exilées de l'ouest, et du même coup, nous en profiterons pour célébrer, en famille, notre dixième anniversaire de mariage!

Le séjour de MrSuky est déjà organisé, l'heure du départ est aussi fixée, en rebelles que nous sommes, nous feront même manquer une journée d'école aux grands. Ils seront de retour en temps pour passer la dernière journée à s'amuser avec leurs amis.

C'est donc de notre périple que je vous entretiendrai dans une semaine. Première étape, l'arrêt dans la métropole vendredi soir, puis party chez la FemmeChat samedi, on se transporte chez l'autre exilée dimanche et la route de retour lundi.

J'imagine déjà le genre d'arrêt que l'on fera sur le chemin du retour et la quantité de bagages qui s'en trouvera décuplée. C'est tellement plaisant d'organiser un beau petit voyage de ce genre, vive les exilées!

Sur ce, je vous dis à demain.

mercredi 9 décembre 2009

Confiance

La confiance en soit, quelle belle qualité, en autant que l'on ne s'enfle pas trop la tête. De mon côté, il est fort peu probable que ma tête grossisse. J'ai, de toute évidence, dans mes gênes et dans mon âme, une fonction qui bloque la confiance en soit.

C'est pourquoi j'aime me retrouver ici pour oser un peu plus, parce que c'est simple et sans malaise. Je n'ai pas assez de lecteurs pour me sentir jugée et surveillée et j'arrive à trouver les mots. Encore là, c'est certain que je me censure et me juge moi même.

C'est aussi pourquoi il a été aussi difficile d'accepter de participer à l'activité qui m'avait été très fortement recommandée pour l'avancement de mon Projet. J'ai eu beaucoup de mal à me faire à l'idée de participer, j'en ai été malade le matin de l'évènement et j'ai vécu très difficilement la journée. Je ne voulais pas comparer ce que je faisais à ce que les autres faisaient, parce que si je l'avais fait, je suis certaine que je me serais sentie encore moins à ma place.

Je sais que tout cela n'est que dans ma tête, que je ne devrais pas douter de moi autant. Un minimum d'autocritique bien entendu, mais je devrais sérieusement me botter le popotin et redresser la tête et surtout apprendre à accepter les compliments de façon gracieuse plutôt que d'avoir envie de rentrer dans le plancher. À moins que je n'ai raison de douter autant.

Je compte sur le temps pour me prouver que je doute trop et pour de mauvaises raisons, pour me bâtir une confiance toute belle et propre. Confiance en mes réussites et non en mes doutes. Je savais que je n'étais pas prête à ce genre d'activité, j'espérais que je me donnerais un coup de courage et qu'après ce doute serait de l'histoire ancienne. Malheureusement, j'avais raison, par contre, les bons mots, les encouragements, les beaux commentaires ont probablement rehaussé un tout petit peu ma confiance envers ce que je fais et peut-être même qu'une petite graine germera et me fera encore grandir.

Sur ce, je vous dis à demain!

lundi 7 décembre 2009

Magie

Dans le coeur de nos minis, il y a encore de la place pour le Père Noël, pour la magie qui vient avec le temps des fêtes et avec la perte d'une dent. Nous avons ici, une tradition qui ressemble un peu à la dent sous l'oreiller. Le principe est le même, mais c'est à la cocotte magique que l'on fait appel.

Lors d'une cérémonie, la CocotteMagique, est placée à l'endroit où l'on souhaite voir le sapin trôner. Les minis prononcent les paroles magiques et se dépêchent à aller dormir. Car comme tout le monde le sait, ni la CocotteMagique, ni la Fée des dents, ne passent tant que quelqu'un est debout dans la maison.

À leur réveil le lendemain matin, les minis émerveillés font le tour du cocon tout décoré, brillant de mille lumières colorées. La Cocotte de son côté, se trouve sous le sapin et elle est maintenant toute petite puisqu'elle est vide. Lorsque les fêtes sont terminées, la Cocotte remballe le tout et c'est à nouveau une énorme Cocotte que les minis découvrent un matin, puisqu'elle contient toutes les décorations.

C'est une tradition importante qui tient à coeur à toute la famille, rien n'est plus beau que leurs visages émerveillés à la vue du beau travail de la CocotteMagique et leur façon de rationaliser cette magie.

Sur ce, je vous dis à demain!

jeudi 3 décembre 2009

Une Mère et Sa Fille

Dans mon coeur de jeune femme, je rêvais d'avoir à mes côtés, une petite princesse. Je rêvais de la voir grandir, qu'elle partage ma vie, mes intérêts, mes passions. Quand elle grandissait au creux de son cocon, je n'osais croire en sa réalité et lorsqu'elle est apparue dans mes bras, mon coeur a explosé.

C'était la rencontre de deux âmes qui devaient se retrouver, comme si je l'attendais depuis tellement plus que neuf mois, et c'était le cas. J'avais en moi, sans le savoir, un trou béant qui ne pouvait être comblé que par elle. Ses grands yeux doux et vifs, sa beauté incomparable et par dessus tout, son coeur aussi grand que l'univers d'où elle doit très certainement venir.

Alors qu'elle n'était qu'un petit bout de rien du tout, j'espérais qu'elle ne deviendrait pas le genre de personne que je ne comprendrais pas, c'était un risque et je le craignais. Ce cadeau qui m'a été offert pour faire de moi une mère, ce n'était pas un cadeau empoisonné, loin de là. Plus le temps passe, plus elle grandit pour devenir ce dont j'ai toujours rêvé.

Sans la pousser, sans avoir à lui enfoncer mes rêves dans la gorge, elle est simplement ma petite fleur. C'est Ma fille, mon coeur, mon amour, une artiste tellement libre et originale, ouverte aux autres, intéressée par tout, elle veut tout essayer. Elle s'implique partout, elle est bien partout mais tellement mieux chez nous, elle aime me suivre et me dépasser, j'adore qu'elle me dépasse.

Je suis tellement fière d'avoir le privilège d'être sa mère.

Sur ce, je vous dis à demain!

mercredi 2 décembre 2009

Bouffée de fraîcheur

Ce soir, j'allais à ma rencontre mensuelle avec d'autres énergumènes de la même race que moi. Nous asseoir toutes à la même table, c'est d'une sonorité incomparable et c'est une source d'énergie irremplaçable.

Je ne regrette certainement pas d'avoir fait ce premier pas, chaque fois que j'y remets le bout de l'orteil, j'en ressors ragaillardie. Je crois toujours un peu plus en mon projet, si je réussi vraiment, elles n'y seront pas étrangères.

Des personnes stimulantes, créatives, motivées, fortes et vraies, exactement ce dont j'ai besoin autour de moi.

Je vais me coucher la tête encore plus pleine d'idées, de confiance presque!

Sur ce, j'y vais et je vous dis à demain.

Falalalala lala la la

Voilà enfin décembre, on pourra s'attaquer au plaisir de la décoration des fêtes! J'en serais presque pleine de bonheur, si ce n'était que je suis entrain de vivre une semaine très folle, donc que ce sera bien la première fois que le sapin ne sera pas monté avant avoir entamé décembre d'une bonne semaine.

Je n'y vois pas non plus grand peine, car l'absence du beau tapis blanc que j'affectionne tant me retient encore d'écouter les classiques de Noël. C'est un avantage quand on a la tête pleine de million de choses à faire et que l'on a pas le temps de se mettre dans l'ambiance des fêtes.

Il faudrait pourtant que la semaine prochaine le beau tapis s'installe pour de bon. Pour que je puisse regarder dehors avec le sourire aux lèvres, juste heureuse de voir cette blancheur que la nature nous apporte chaque hiver. Notre beau pays aux quatre saisons si différentes... habituellement en tout cas.

C'est donc la broue dans le toupet que je prends une minute en ce lendemain de la veille de ce jour ou j'ai finalement accepté le défi qui m'a été lancé. Je dis défi parce que c'en est un à mes yeux, mais ceux qui m'y poussaient n'avaient pas l'intention de me faire souffrir, au contraire. Ce sont des personnes qui savent donner la tape dans le dos au bon moment, qui savent encourager et soutenir.

Si mon Projet se réalise pleinement, ce sera à cause de toutes ces personnes merveilleuses qui m'entourent et qui avec leurs encouragements, m'ont poussée à relever la tête et à foncer.

Merci!
Sur ce, à demain!

dimanche 29 novembre 2009

There goes nothing!

Oui, voilà ce que j'aurais envie de dire, cette petite phrase qui en dit assez sur l'espoir que l'on a en un Projet.

Je suis là à me cacher ici pour raconter ma vie, pas que je sois du genre livre fermé à clef dans la vraie vie, mais ici, je me laisse aller à m'ouvrir à ma façon. Bien que le but premier soit de garder l'Homme au faits de ce qui se passe ici lors de ses habituellement nombreuses et incessantes absences, je prends tout de même plaisir à vous parler de moi, de nous, de mes projets. Je sais que je fais dans la parabole plus qu'il ne serait nécessaire, mais j'aime la parabole depuis toujours et c'est bien l'un des plus grands plaisirs que je trouve à vous écrire.

Aujourd'hui, j'ai envie de vous montrer enfin mon Projet, il n'est pas tout à fait terminé, il me reste à refaire toutes les photos pour que ce soit plus beau, mais la journée fut longue et chargée et je n'ai simplement pas l'intention de m'embarquer dans une gigantesque séance photo ce soir.

Je vous présente donc enfin http://www.lareinechocolat.com/ fonctionnel et prêt à recevoir vos commentaires et vos commandes spéciales! Soyez indulgents mais francs, sans l'aide généreuse de LaDéesseDuWeb, ce serait loin d'être aussi présentable aujourd'hui.

Une porte dans ma réalité, virtuelle mais bien réelle.

Sur ce, je vous laisse découvrir mes trésors et vous dis à demain!
logo source vistaprint.ca

samedi 28 novembre 2009

Ça déménage

Dans la cabane, c'est le branle bas de combat. Les minis doivent, sous ordre parental, faire le grand ménage de leur milieu de vie chaotique. Pendant ce temps, GéantVert s'affaire à mettre de l'ordre dans son MiniChâteau, il faut que ça se fasse si l'on veut pouvoir déménager son atelier et libérer de l'espace à l'intérieur. De son côté, LaReineChocolat, a décidé que vu l'ampleur de son Projet, il était temps de s'octroyer le droit à un bureau.

Elle s'est donc mise à la tâche et après un grand ménage et une réapropriation de différents meubles et d'un secteur dans le bureau, elle a maintenant sa place. Place à la création, l'endroit est presque parfait, un oeil sur la galerie, cohabitation avec l'Homme et la salle à manger est enfin libérée.

Il y avait longtemps que j'attendais d'avoir mon coin à moi, je l'ai eu pendant un certain temps l'année dernière, mais l'invasion de toutes les choses de tout le monde m'a fait abdiquer et j'ai abandonné mon siège. Aujourd'hui, j'ai donc décidé de trouver une manière de disposer les nombreux meubles dans le petit coin qui m'était attitré. J'ai agréablement réussi et j'en suis bien fière. Mon petit coin est bien délimité et fonctionnel. Tout est à ma portée et en plus, je ne suis même pas isolée.

J'ose espérer que je ne subirai pas d'invasion cette fois-ci, la fonction professionnelle de l'endroit pourrait m'éviter ce désagrément.

Les minis ont eu droit à l'intervention paternelle en raison de leur manque de coopération et leur travail est enfin terminé, ne restera qu'à les empêcher de recréer leur chaos, si c'est possible. Ils semblent préférer cette désorganisation... comme beaucoup de minis.

sur ce, c'est l'heure de profiter DuDivan avec GéantVert et les Quadrupèdes, je vous dis donc à demain.

vendredi 27 novembre 2009

La femme ourse

C'était aujourd'hui que l'alliée allait faire l'annonce de ma menace, une plainte sera faite si les choses ne changent pas. Selon moi, c'en était une plainte, à ma manière, presque subtile. Le directeur m'a appelée et m'a rencontrée et je lui ai bien montré le sérieux de la situation. Je ne tolérerai plus l'incompétence de la personne concernée sans aller plus loin. L'avenir de mes enfants en dépend.

On verra bien si on peut voir des changements maintenant, cela serait bien surprenant, après cinq années de la même attitude.

Pour le moment, on est tous bien contents que ce soit vendredi et que la fin de semaine soit arrivée. Deux petites journées en famille, pas de devoirs ni de stress. Après une journée comme notre vendredi, c'est bien mérité.

Sur ce, à demain.

mercredi 25 novembre 2009

C'est parti!

Aujourd'hui fut une journée forte en émotions. Un début difficile en raison de la veille, mais en peu de temps, la journée prit une tournure différente.

Une grosse commande, suivie d'une autre, puis d'une grande première et avec tout cela, ma réflexion face au projet qui m'est proposé avance. J'hésite toujours, mais avec tous les arguments qu'on m'apporte, tous les encouragements, il devient de plus en plus difficile de refuser.

La journée fut aussi marquée par un pas sérieux vers une rébellion scolaire. Une alliée a été contactée et les hostilités sont lancées, il y aura un changement sinon il y aura des conséquences très déplaisantes. Je ne suis pas une mère qui aime se plaindre de l'école, que ce soit des règles ou des enseignants. Je fais confiance à mes enfants, qu'ils sachent venir à moi pour que l'on discute des choses qui ne nous plaisent pas toujours, de l'incompétence de certains, de la méchanceté d'enfants qu'ils doivent côtoyer et du fait qu'on peut vivre avec tout ça sans se en être affecté. Mais il y a des limites à ce qui peut être mis de côté, laissé allé, cette fois, c'était trop. La mère ourse en moi gronde, attention...

Sur ce, je tenais à dire bienvenue aux nouveaux lecteurs, au plaisir de lire vos commentaires et à demain!

mardi 24 novembre 2009

De la Pression

Aujourd'hui, celles qui me connaissent de près savent à quel point j'ai de la pression, pression de leur part pour avancer. Avancer à un rythme qui n'est pas le mien, pour faute de confiance en moi. Si j'étais elles, je pousserais pour les faire avancer à un rythme infernal... comme elles le font pour moi, mais je suis moi. Je suis moi, avec mes faiblesses, mes craintes et mes hésitations éternelles.

Je suis moi, toujours celle qui se cache derrière son pseudonyme et un autre pour toujours rester dans l'ombre. Celle qui n'ose pas demander le respect pour ce qu'elle fait parce qu'elle n'est qu'elle.

Un jour, je serai tout de même la mère de grandes personnes, de personnes qui sauront demander respect pour ce qu'elles sont... ce qu'elles seront. Je saurai aimer et propulser mes enfants vers l'avenir qui est le leurs.

Si je suis quelque chose, ce sera ça....

Je fais ce que je fais, j'ai du mal à l'aimer moi même envers le monde, je fais de gros efforts en ce sens pour avancer et revendiquer un jour ce que je suis et ma force en ce monde... ce que je sais et que je crierai toujours sur tous les toits, c'est que j'aime mes enfants, que je suis fière d'eux et que je ferai toujours tout en mon pouvoir pour les aider à aller aussi loin qu'ils le peuvent.

Si je laisse une seule et unique trace dans ma vie, ce ne serait qu'être leur mère et j'en serais satisfaite.

Comme je le dis dans ma présentation, je suis la mère de mes enfants, l'amie de mes amis, la femme de mon mari.

Je ne serai probablement jamais connue pour moi, mais j'appartiens à toutes ces personnes, je suis derrière eux et j'en suis fière.

Toi l'ExD, je suis avec toi et j'espère encore ton retour. Toi mon mari, je respecte ce que tu es devenu et je te soutiendrai contre vents en marées, je suis avec toi peu importe les tempêtes peu importe les Absences, nous sommes Nous. Toi mon enfant, je suis ta mère et je t'aime et je serai là pour toi peu importe le temps peu importe la situation, tu es une partie de moi et cela ne changera jamais. Toi mon amie, malgré la distance, malgré le temps qui passe et nous éloigne sans cesse, je reste ton amie et tu sais toujours où me trouver.

Je suis une partie de vos vies, je suis moi... toujours là, jamais bien loin... même avec le temps, je ne change pas bien bien.

Je suis moi... et je vous dis à demain.

Je vous dis aussi merci, merci de me lire, merci aussi à ceux qui prennent le temps de laisser un commentaire, ça fait du bien de lire quelqu'un!

à demain!

lundi 23 novembre 2009

Du temps...

On en a jamais assez, on en cherche, mais ce que l'on ne savait pas, c'est qu'on a qu'à le faire. Oui, oui, il s'agit de changer les priorités et s'en faire du temps. Du moins c'est ce que ma grande a appris : « Time isn't something you have, it's something you make». Je trouve que c'est une belle image à se rappeler quand on a envie de sortir la réponse facile :«J'ai pas le temps».

Parfois, j'ai l'impression d'avoir des occupations qui prennent du temps dans ma vie et que je préférerais utiliser ce temps à faire autre chose. J'essaie toutefois de me rappeler qu'il n'y a pas si longtemps, ces occupations étaient réellement importantes, je dirais même nécessaires à ma santé mentale. Elles sont peut-être aujourd'hui un petit extra de trop parfois, mais elles m'ont apporté beaucoup et peut-être qu'elles m'apportent encore plus que je ne le crois.

On est déjà presque en décembre, je vois le temps passer et je me dis que bientôt, ce sera l'année de la rentrée en maternelle du plus mini. Notre dernière année ensemble file à toute vitesse et je suis bien heureuse d'avoir sacrifié certaines activités pour avoir du temps seule avec lui. Avec la folie de notre vendredi, avoir deux journées seuls tranquilles à la maison, ça fait du bien.

Sur ce, je vous dis à demain et je vais profiter de temps avec mon Homme!

samedi 21 novembre 2009

Honneur

C'est le mot du jour, «Honneur» car c'est avec honneur, que je suis allée, accompagnée de ma belle FleurDesChamps passer la journée avec MissBecSucré, à la recherche de ce qui fera de son «GrandJour», «Le plus beau» des jours pour elle.

Nous avons exploré mille et une possibilités, options et questions et en avons soulevé à peine la moitié de ce qui reste encore à explorer d'ici son grand jour. C'est déjà quelque chose que j'adore faire, j'ai adoré le faire pour mon GrandJour et avoir l'honneur de le faire pour le sien, ça s'annonçait être une tout aussi agréable expérience, sinon plus, car en la regardant pleine d'émotions et de quasi angoisse, je considère que j'ai maintenant un rôle plus... léger disons.

Participer à ce beau projet, pour l'Union d'un couple que j'ai vu grandir et qui m'est cher, était déjà un honneur. Mais aujourd'hui, c'est avec encore plus d'honneur que j'ai eu l'honneur d'apprendre que je serai dans les honneurs. Vous vous doutez que j'ai accepté... avec honneur!

J'étais déjà bien inspirée pour ce GrandJour, mais là... c'est une toute nouvelle motivation qui m'exalte presque! Avec une robe de ma couleur favorite en plus! Il n'en fallait pas plus pour que je me retrouve le cerveau en ébullition. J'ai plein de nouveaux projets en tête en plus de MonProjet, si tout ce passe comme je le prévoit, ce sera ornée d'un bijou bien particulier que je me retrouverai en route vers l'autel en juillet prochain.

Quant à MonProjet, ça avance, ça bloque et ça piétine et ça stresse et ça prend forme et j'espère bien que d'ici peu, je pourrai annoncer le grand lancement!

Sur ce, je vous dis à demain.

La folie du vendredi

L'année dernière, le mercredi était notre journée de folie, réunion le matin, transfert du plus mini chez Grand-Maman pour l'heure du dîner, récupérer le Nounours, go à la thérapie, retour en vitesse pour attraper LaFleurDesChamps au vol avant qu'elle ne se retrouve seule à la maison, récupérer le plus mini, rentrer à la maison pour faire le souper, les devoirs et espérer avoir mis tout ce petit monde au lit pour 19h.

Cette année, cette folie s'est transférée au vendredi. Au début de l'année, c'était totalement fou, thérapie du plus mini le matin, vite filer chez Mamie à l'autre bout de la ville pour lui laisser ce mini jusqu'au lendemain, repartir aussi vite récupérer le Nounours pour sa thérapie d'après-midi, repartir encore en vitesse pour encore attraper au vol LaFleurDesChamps, passer à la maison pour laisser une des deux voitures et continuer aux commissions, rentrer au plus vite pour souper et laisser les grands à leur cours de danse, rentrer épuisés en priant de pouvoir mettre tout le monde au lit avant 21h.

Heureusement, grâce à une équipe de travail absolument compréhensive, les deux thérapies ont été placées au même moment, ce qui libère complètement l'avant-midi, évite de demander à Mamie de s'occuper de sa TomateAtomique chaque semaine, permet à GéantVert de nous rejoindre à la maison pour aller aux thérapies à quatre, rattraper LaFleurDesChamps en temps, et tout le reste demeure.

Ce qui me fait presque détester le vendredi, surtout quand un mal de tête décide de s'établir dans MA tête et que la TomateAtomique décide de sortir son atomicité maximale, que j'ai encore une raison de faire monter ma pression à cause de la MFF qui prouve encore son incompétence et me pompe, mais me pompe.

Quand en plus j'essaie de travailler sur mon Projet ce même vendredi et que tout semble être plus compliqué que d'habitude. C'est là que finalement, le vendredi se termine le samedi matin et qu'après un vendredi de pure folie, la semaine est finie, et mon Projet a encore avancé!

Sur ce, avant que la nuit aussi soit passée, je vous dis à demain!

mercredi 18 novembre 2009

1,2,3,4...

Congé pour quatre jours! Bonheur, on se retrouve et on savoure ces quelques jours avant le prochain vrai beau congé des fêtes. C'est qu'on en approche vraiment de ce joyeux temps de l'année. On ne le croirait pas en regardant la température qui s'est décidée à être plus clémente envers nous enfin. J'espère tout de même qu'elle ne s'éternisera pas trop de ce côté, je commence à avoir hâte de voir mon premier banc de neige moi!

L'entre deux de l'automne, j'en ai assez là, on passe à un autre appel! C'est bien beau les couleurs... sauf que le brun, je l'aime bien, mais je l'ai assez vu. Et surtout, je refuse d'imaginer l'horreur qui s'emparerait de moi si jamais on avait pas de Noël blanc!

Donc, demain, journée de congé avec mes deux mecsminis, la FleurDesChamps ayant déserté le cocon pour se payer une soirée, nuit et journée de filles. Sans sa maman qui accepte de la partager pour 24h, pas plus!! Toute la famille sera réunie sous un même toit en soirée pour profiter des trois autres jours de congé.

Sur ce, je vous dis à demain!

mardi 17 novembre 2009

Fière

Encore une fois, l'arrivée des bulletins et surtout la rencontre avec les professeurs, nous a apporté une grande fierté. On a beau avoir envie de les accrocher au plafond assez souvent, avoir la preuve qu'ils apprennent, qu'ils ont compris que l'éducation est importante, savoir que le respect qu'ils portent aux autres est remarqué, qu'ils sont des exemples, qu'ils sont décidément sur la bonne voie, ça fait chaud au coeur.

Remarquez, ce ne sont pas les notes qui priment pour nous, c'est plutôt le fait qu'ils font de leur mieux et que ce faisant, ils réussissent, ils sont heureux, respectueux, sensibles, mais surtout fiers d'eux même. Ils ont de quoi être fiers ces grands minis parce qu'ils sont les plus plus meilleurs du monde dans nos coeurs.

Pour sa grande récompense, FleurDesChamps a eu l'honneur de faire, enfin, la rencontre de BébéJeannotLapin. NounoursPremier, lui, au le privilège d'essayer LeDernierJouetàVie de MrB, un hélicoptère téléguidé, tout un honneur ça aussi.

Le plus mini aussi fait de beaux progrès, sa première éducatrice a passé du temps avec lui aujourd'hui et elle était bien heureuse de découvrir à quel point il grandit bien. De plus en plus sage, malgré ses moments de trop fort caractère. Il y a de l'espoir, on en fera un homme un jour.

Sur cette note de fierté, je vous dis à demain!

lundi 16 novembre 2009

Deux mois et demi

Enfin, la routine de l'école est établie et même très bien. On en est même à avoir du temps de libre le soir et à pouvoir profiter de ce temps en famille.

Cette nouvelle liberté nous permet entre autre d'avancer notre lecture de la série vampirique, eh! non, on a pas encore terminé le deuxième tome. Avec toutes les lectures que nous avions à faire et les luttes quotidiennes à ce propos avec certains membres de la famille, nous n'avions plus de temps de libre pour cette dernière partie de notre routine.

Nous avons même ajouté une nouvelle partie à notre routine, j'impose une torture à la TomateAtomique, un massage qu'il refuse à grands coups de pieds et de cris, mais auquel il succombe, épuisé. J'ai même l'impression qu'il se réveille plus paisible par la suite, je parle probablement encore une fois trop vite, car ce n'est que la deuxième soirée de massage, mais il est déjà debout et heureusement, calme.

Les premiers bulletins sont arrivés, en plus d'avoir trouvé un équilibre et libéré de bons moments dans nos horaires, nous avons la preuve que les efforts ont porté fruit. Demain, rencontre avec les professeurs, c'est là que l'on saura si tout est vraiment bien enligné.

Sur ce, j'ai un mini à ramener au lit je vous dis donc à demain!

dimanche 15 novembre 2009

Une fin de semaine

Une fin de semaine et deux sorties, voilà ce que j'ai à raconter aujourd'hui. Pour ceux qui s'inquiétaient de mes états d'âme du dernier post, rassurez-vous, l'arrivée de décembre et de ses lumières magiques saura me remettre sur le piton, c'est assez garanti.

Alors donc, voilà, ma fin de semaine a commencé samedi, sur fond de rouge et d'or, de cris d'encouragements, de bière, d'hommes, de fierté et de bon café Bailey's. Ce fut une première bien agréable pour la «fille de la place» que je suis, ça rappelle de bons souvenirs sur glace et ça prouve que le rêve est toujours présent nananana nananana hey hey ...

Le généreux donateur des billets qui nous accompagnait partageant certains opinions avec nous, on en a profité pour refaire le monde allègrement. Si tout le monde nous écoutait, il n'y aurait plus de problème! Lire la blague ici...

Heureusement, de notre petit groupe, je n'étais pas la seule à ne rien comprendre à ce qui se passait plus bas, je me sentais moins perdue. MrB lui, était tellement absorbé par son exaltation partisane, qu'il n'a pu nous accorder plus d'une minute, il ne sait pas les rires qu'il a manqué.

Pour l'autre partie de la fin de semaine, une autre sortie s'est imposée. La température s'acharnant à humidifier le paysage, c'est vers nos souvenirs de jeunesse qui devenaient une découverte pour nos minis que nous nous sommes retournés. Le jeune Astro et son histoire m'ont fait monter les larmes aux yeux encore une fois. L'idée de perdre un de mes enfants... si je pouvais replacer sa mémoire entière dans le «cerveau» d'un petit robot... je crois que je le ferais... larmes...

Tout le monde va bien, les minis sont au lit après une soirée douce et presque paisible. Nous, les grands, nous avons encore savouré un brin nostalgiques, cette série de notre enfance, celle qui ramène le rêve... nananana nananana hey hey... lol

Sur ce, je vous laisse pour aller profiter du doux ronron du Félin, qui, oh! Surprise, se trouve à un pied de moi et je vous dis à demain.

vendredi 13 novembre 2009

2010

Si 2008 avait été une année pourrie pour ma petite MissJo, c'est sur nous que la bouette s'est jetée en 2009. C'est pourquoi c'est mon tour d'avoir hâte à l'année prochaine.

J'ai beau vouloir écrire du beau, parler positif dans mon petit monde, comme la température de 2009, le ciel n'est pas toujours bleu et sans nuage ici. Nous pourrons dire que nous avons eu notre lot de problèmes, de guerres, de frustrations, de questionnements, de frousses, de peines.

Si je repense à l'été, je rêve de me retrouver l'an prochain, pour que tout ce chapitre de notre vie soit loin derrière.

Si je regarde ma fille, je me dis que le temps passe trop vite, qu'elle devient une petite femme et que je dois profiter de chaque moment avec elle avant qu'elle soit trop loin. Quand je regarde mes garçons et toutes les difficultés qu'ils vivent et celles que l'on vit par le fait même, je me réconforte en pensant que le temps file et que bientôt ils seront grands et qu'ils n'auront plus autant besoin d'aide.

Quand je pense au foutu Canin et à tout ce qu'il a détruit et à tout ce que l'on a essayé pour lui, je me dis que l'on a pris la mauvaise décision. Quand je rêve d'avoir du temps et de l'énergie pour aller marcher avec lui, quand je pense aux nuits sans le GéantVert, quand je pense à la peur que NounoursPremier avait des canins, je remercie le ciel de nous avoir amené ce toutoucrétin.

Quand je regarde le ChâteauLego, je me dis qu'il est tellement imparfait, que l'on devrait le laisser tomber et s'en trouver un qui saurait répondre à nos besoins et où nous vivrions heureux jusqu'à la fin des temps. Mais quand je pense à tous les avantage de rester ici, à tous ce que l'on y a mis de nos âmes, à mon passé ici, quand je dépose ma main sur l'escalier qui représente pour moi le coeur de ce Château qui est le Nôtre, je ne peux me résigner à abandonner ces rêves et ce confort presque parfait.

Le dimanche soir, je maudit la semaine qui recommence, le vendredi, je me dis qu'elle a passé tellement vite.

Quand la TomateAtomique se réveille en hurlant, je rêve de ne plus l'entendre, quand il est malade, j'ai peur de ne plus l'entendre.

Bref, vous aurez compris que je suis fatiguée, tannée, que j'ai hâte que le soleil revienne pour vrai et que je crois que rien n'est jamais tout blanc, ni tout noir.

Sur ce, avant de déprimer tout le monde, je vous dis à demain, un demain qui devrait être bien intéressant malgré la température qui s'annonçait humide à souhait aux dernières nouvelles.

jeudi 12 novembre 2009

Bon bon bon!

À la demande pressante de Grand-Papa, je me dois d'écrire ce soir! Pour bien faire, c'est évident que la page blanche me nargue depuis une heure déjà! Advienne que pourra, je trouverai bien!

Le seule sujet qui me vienne à l'esprit autre que mon projet, à propos duquel il n'y a pas grand chose à dire, c'est MrCharlo! Voyez-vous, le Félin a un nouveau comportement dernièrement, c'est à croire que c'est un différent félin!

Indépendant comme tout depuis son arrivée ici il y a bientôt trois ans, MrCharlo a toujours fait sa vie avec une petite attitude de nonchalance. Il était là où il voulait, ne s'est jamais caché sous un meuble, jamais, il va et vient comme il veut et sans jamais être bien présent, sauf la nuit qu'il avait l'habitude de passer à nos pieds. Il a bien une autre petite lubie, il semble raffoler de la visite. Il suffit qu'un visiteur s'assoit confortablement sur le divan pour que le Félin s'autorise un étalement en règle sur le dit visiteur. Tous et chacun se sentant bien privilégiés de ses marques d'affection, c'est bien amusant de les entendre réagir.

Toujours est-il que dernièrement, MrCharlo est devenu un tout petit peu dépendant ou obsédé de votre ReineChocolat. Il me suit partout, il me fait même sursauter parce que je le sais à un endroit , je me déplace et tadam, il est encore là à mes côtés, à observer ce que je fais. Je travaille, il se couche sur mes choses étalées sur la table, je fais la vaisselle, il s'installe sur le comptoir pour me surveiller, je verse le lait dans mon café, il m'accompagne et surveille le nombre de gouttes que je laisse passer. Je l'ai même vu se précipiter pour être bien certain de ne pas manquer mon court séjour à la toilette.

Il me rappelle son défunt prédécesseur et ça me fait un petit quelque chose. J'ai tellement aimé ce félin qu'à l'arrivée de MrCharlo, j'avais envie de ne pas l'aimer trop trop. Je ne sais si c'est le fait de me voir moins occupée avec un bébé dans les bras qui le motive à se coller à moi maintenant où bien s'il sent sa mort venir, mais j'apprécie chacun de ces moments.

J'en suis au moment où je me dis que je ne pourrais pas me passer de mon Félin, j'ai été chanceuse deux fois plutôt qu'une, tomber sur le parfait félin n'est pas chose si fréquente. Je n'ose même pas espérer une troisième chance.

Sur ce, Grand-Papa, j'espère que vous aurez une belle journée après un si merveilleux texte, je vous dis à demain!

mercredi 11 novembre 2009

On se souvient...

Aujourd'hui, on se souvient, des Absences, de ces verdures tombés au combat, de ceux qui sont de retour, de ceux qui y sont encore, des enfants qui envoient des baisés virtuels à leur papa ou maman au loin là bas pour trop longtemps. Des bébés qui ont grandi pendant des mois au même rythme que l'Absence s'écoulait. On se souvient d'avoir pleuré, d'avoir été fiers, d'avoir le coeur déchiré et de s'être retrouvés.

On se souvient qu'il repartira, qu'on sera encore là demain, dans un an, tant qu'on se souviendra.

Je me souviens...

lundi 9 novembre 2009

Réunis

LaReineChocolat et toute sa famille, font partie du monde des verdures comme vous le savez probablement déjà. Notre Géant ayant verdi, c'est toute notre vie qui s'est transformée.

Pendant la première vraie de vraie Absence avec un grand A, plusieurs petites perles vertes, mes pitounes comme je les appelle, sont entrées dans ma vie. Ça allait de soit, car conjointes que nous sommes, nous partageons les mêmes tempêtes, les mêmes fiertés.

Aujourd'hui, pour celles qui ont vécu l'Absence encore une fois cette année, c'est enfin terminé. L'une après l'autre, elles ont vu l'Absence se terminer ces derniers mois et la toute dernière de «mes pitounes» est enfin réunie avec sa petite verdure à elle, son Homme est de retour.

Mon tour reviendra, moi aussi, à pareille date l'an prochain, ce sera l'heure des au revoirs pour une méga Absence. D'autres petites perles seront dans la même situation, on sera encore une fois fortes, patientes et nous attendrons comme les dernières, le retour de nos verdures.

Un an avant ce grand jour, un an à savourer chaque moment passé en famille.

Sur ce, je vous dis à demain.

dimanche 8 novembre 2009

Ça bouge

C'est encore une fois la danse des minis, alors qu'ils changent de royaume pour le énième fois. Il y a déjà quelques mois, la TomateAtomique fut expulsé de la chambre des MecsMinis pour cause de destruction des biens de l'autre mini. Le grand en avait plus qu'assez d'être raisonnable et d'endurer le manque de considération de son petit frère.

Le petit exilé a clairement exprimé le désir de retourner avec son grand-frère, on croit aussi que de ne plus être seul pourrait être bénéfique pour la qualité de son sommeil. Sommeil qui soit dit en passant, a prouvé le risque de parler trop vite, la nuit dernière, j'ai été encore une fois, une mère battue. Sérieusement, ce n'était pas si pire, quelques tentatives de me perforer le dos de ses petits pieds dans un but inconnu encore à ce jour, mais rien de bien grave, après un tour au pipiroom et tout était rentré dans l'ordre.

Suite à ces tentatives de reprendre le contrôle de nos nuits, nous avons donc décidé de répondre à sa demande. La journée fut donc consacrée au grand ménage et aux déménagements nécessaires au retour du mini au royaume MecsMinis.

Pendant ce temps, GéantVert travaillait avec Grand-Papa à réparer son manque d'expérience du passé et la journée fut tellement productive, que le travail est presque terminé.

Demain, on reprend la routine, encore une grosse semaine en vue.

Sur ce, en rêvant d'une nuit paisible, je vous dis à demain!

samedi 7 novembre 2009

De la visite en ville!

Notre MissAvocate préférée est en ville! Bonheur généralisé, on se retrouve sur LeDivan, autour d'un bon petit repas et le summum, elle retrouve le confort de SON lit pour quelques nuits. Il est bien certain que tous souhaitent son retour permanent, l'exile dure depuis déjà un peu trop longtemps.

Au sujet de notre TomateAtomique, ses nuits semblent vouloir s'apaiser, les réveils sont toujours présents, mais les coups ne se sont pas représentés depuis qu'il prend ses petites gouttes... Je ne devrais pas parler trop vite, je risque probablement de payer cette nuit.

L'effet de la pleine lune s'étire au ChâteauLego, l'énergie des minis est survoltée et l'humeur de leur Reine de mère n'est pas de taille à supporter toute cette cohue. De plus, la seule chose que je dirai sur LE sujet incontournable de l'heure... «J'ai mal au bras houla houla!» Ce qui ajoute au poids infernal de notre semaine.

Un autre sujet dont je ne parlerai pas, celui de ma déception, de mon espoir brisé, et de ma frustration face à notre impuissance malgré toute notre bonne volonté.

Sur une note plus positive, LaDouce a donné la vie à son tout petit mini Lapin, il a vu le jour jeudi dernier, après des heures de travail digne d'une héroïne. C'est un petit trésor qui fait la grande fierté de son papa, MrB. Je souhaite tout le bonheur possible à cette nouvelle belle petite famille.

Les travaux ont repris de plus bel au ChâteauLego, GéantVert, le Roi du marteau, s'affaire à reprendre l'un de ses tout premiers grands travaux. Avec son expérience toujours grandissante, le résultat devrait être beaucoup plus adéquat que le précédent et on peut même rêver à un hiver bien chaud là où c'était plutôt glacial auparavant.

Sur ce, la nuit et ses rebondissements potentiels m'attendent, je vous dis donc à demain.

jeudi 5 novembre 2009

Le malheur des uns...

Peut mettre sur ta route, un supposé extra-terrestre, qui, avec le temps et le destin surtout, s'avèrera être en fait, LaDéesseDuWeb. C'est par compassion, parce que je comprennais ce qu'elle disait, parce que j'en avais déjà ressenti une bonne partie moi même, que j'ai lui ai parlé pour la première fois. Je ne me doutais pas alors que j'entreprendrais mon projet, encore moins qu'elle deviendrait mon plus grand soutien, tant moral que technique.

LaDéesseDuWeb s'amuse à m'aider, elle fait aller sa magie sur mon projet qui prend forme un peu plus à chaque fois qu'elle y touche. J'étais bloquée, elle ne l'est pas.

Merci la vie de faire en sorte que les bonnes personnes entrent dans nos vies, juste au bon moment.

Voici ce qu'à trois cerveaux, nous avons réussi, MissMp, LaDéesseDuWeb et LaReineChocolat, toutes à notre façon, nous avons créé une parti de :


Sur ce, je vais admirer notre travail, à demain!

mercredi 4 novembre 2009

Pas de coeur...

Ou plutôt pas capable de... On a bien essayé, on a fait comme le doc le disait hier, le recoucher sans dire un mot. C'est simple, ça me fendait le coeur! L'entendre en panique, qui ne comprenait absolument pas pourquoi ses parents l'ignorait et l'enfermait dans sa chambre au lieu de l'accueillir dans leur lit, au creux de leurs bras, comme d'habitude, ça ne pouvait pas se faire pour moi.

Après l'avoir retourné dans son lit plusieurs fois en trente minutes, j'ai cédé, je suis allée le calmer. Je lui ai expliqué, que je l'aimais, qu'on était pas fâchés, qu'il n'avait pas à avoir peur, je l'ai caressé, je l'ai consolé et en quinze minutes, il était calme et prêt à se rendormir... dans son lit.

Ce répit n'a duré qu'une heure, mais je considère que c'est une petite victoire, à minuit trente, ce n'était plus dans mes priorités de le retourner dans son lit, il était calme, il est venu nous rejoindre et a dormi sans me frapper pour tout le reste de la nuit.

On remet à vendredi soir la tentative de le laisser dans sa chambre, la fin de semaine serait un meilleur moment pour faire les deux premières soirées puisque GéantVert ne travaille pas le lendemain.

Sur ce, peut-être à ce soir.

mardi 3 novembre 2009

«Dormir Enfin»

Bien, voilà, c'est le nom d'un produit conseillé pour aider au sommeil du plus mini. C'est ce qui ressort principalement de la rencontre d'aujourd'hui, il faut faire quelque chose pour changer cette partie de notre vie. Pour commencer, on va essayer ces petites gouttes, histoire de voir si ça améliorera la situation un petit peu au moins. Ensuite, si ce n'est pas suffisant, il faudra passer à l'action et faire des parents sans coeur de nous, le temps de lui réapprendre à dormir toute la nuit dans son lit.

La première étape est évidemment plus facile, beaucoup plus facile, que la prochaine. Si les petites gouttes ne sont pas suffisantes et que l'on doit l'empêcher de venir nous rejoindre la nuit, ça me brisera le coeur. On a toujours laissé les minis venir nous rejoindre pour se blottir entre nous lorsqu'une petite angoisse les prenait au beau milieu de la nuit. Nous n'avons jamais eu de problème à dormir jusqu'à quatre dans le grand lit, il n'y a que les «crises» de notre TomateAtomique qui brisent cette magie. J'aimerais tant pouvoir lui donner ce petit réconfort comme je l'ai fait pour les deux autres.

Trois enfants et tant de différences, si c'était possible d'avoir un mode d'emploi, je ferais tout pour obtenir celui de la petite Tomate. Ce soir, je garde espoir que nous n'aurons pas à passer à la deuxième étape. J'ai envie de calme, d'une trêve de guerre plutôt que de passer à l'attaque une fois de plus.

Sur ce, à demain... bon, il est debout! Ah lala!

lundi 2 novembre 2009

Patience...

La patience rimerait-elle avec la confiance? Comme vous commencez à le savoir tous, la patience et moi ne sommes pas toujours sur la même longueur d'onde. Autant je peux être tenace pour certaines choses, autant je me décourage facilement lorsque je ne vois pas de résultats assez rapidement.

Aujourd'hui, j'ai travaillé à mon projet avec un arrière goût de découragement en travers de la gorge. Je dois dire que je préfère l'excitation du début, le feu qui prend et qui s'emballe. Tout comme mon énergie qui semble infinie. Je persiste, mais j'ai l'impression d'être bloquée, de ne pas pouvoir aller plus loin. J'ai peur d'abandonner, d'avoir tout fait ça pour rien mais je voudrais tellement le contraire.

Je voudrais que le succès de mon projet soit la preuve que j'ai eu raison, que c'était ma destinée. Être «Juste une maman» et me réaliser à travers toutes les différentes facettes de ma vie. J'en rêve, j'essaie de tout mon coeur, avec les limites que je me suis fixées.

Encore un peu plus, encore quelque temps, on continue.

Sur ce, à demain.

dimanche 1 novembre 2009

Élections municipales

Les élections, on en a mangé les dernières années, c'est le moins que l'on puisse dire. Et par chez nous, c'est familial les élections. On en parle, on explique le pourquoi du comment on fait notre choix et aujourd'hui, on est carrément allés voter en famille.

Je me souviens la première fois que j'avais accompagné ma mère dans l'isoloir, du sentiment de partager un secret, de la découverte du rôle et du devoir de tout citoyen.

Dans le cas de nos enfants, en raison de différents choix que nous avons fait, ils savent déjà une bonne partie de ce qui se cache derrière les élections. Ils savent les efforts déployés, les espoirs qui nous font vibrer, ils savent aussi les personnes, les larmes versées.

Ils ont appris une nouvelle facette de la politique aujourd'hui, c'est déjà une bonne chose.

Demain, on verra bien ce que cette journée nous aura apporté, quel genre de changement nous attend, ou pas.

L'heure est changée, une heure de gagnée, des minis un peu déboussolés et une ReineChocolat Full Mode hiver! Amenez en de la neige, du vent, du froid, de courtes journées et de longues nuits. Si vous me cherchez, je ne serai pas difficile à trouver, en plein Coeur de mon Cocon, je profiterai du feu de foyer allumé par mon GéantVert qui s'éternise au cocon. Un hiver en famille, quoi demander de mieux.

Sur ce, à demain.

samedi 31 octobre 2009

Soirée Lugubre!

À la demande de FleurDesChamps, nous avons organisé une petite fête au Cocon pour l'halloween. Invitations, menu horrifiant, décorations et déguisements étaient déployés pour l'occasion. Malheureusement, une infime poignée d'invités acceptèrent l'invitation. La fête étant si populaire, réussir à attraper des invités sans un horaire déjà chargé n'était pas une simple tâche.

Il y eu tout de même ceux sur qui l'on peut toujours compter! Merci pour votre présence, c'était bien agréable et vraiment très apprécié! Les minis se souviendront longtemps de cette drôle de soirée.

Au menu, nous avions, entrée de doigts de momies, un punch où flottaient des yeux et une main sanglante, comme plat principal, ailes de chauve-souris sur un lit de vers accompagnées d'une salade garnie d'oeufs de grenouilles. Un champ de citrouilles nous attendait pour le dessert.

Grâce à MissAvocate, nous avons même reçu une invitée spéciale, Margarita DeCrotta, l'éclopée, qui fit pousser des cris horrifiés à certains invités.

La température n'étant vraiment pas la plus clémente, la récolte de gâteries prit un air de... gras dur. Voulant éviter la flotte et rentrer rapidement au Cocon pour terminer nos préparatifs, c'est Costco qui fit la distribution de gâteries cette année. Même pas de grande marche, même pas de sacs tendus le grand luxe, tout simplement.

La soirée se termine bien, en famille, à écouter des émissions où l'halloween est aussi à l'honneur, on pourra dire que malgré tout, ce fut un beau 31 octobre!

Joyeux Halloween à tous et à demain!

vendredi 30 octobre 2009

Priorités

Aujourd'hui, à l'école, ma grande vampire et mon grand pirate avaient l'occasion de faire la fête. Petit problème à l'horaire, les célébrations avaient lieu au même moment que la si importante thérapie du beau pirate.

Ces thérapies sont prioritaires, tout notre horaire est construit autour de ces petits moments qui ont tant de valeur pour l'évolution de notre Nounours. Il est parfois plus difficile de libérer l'horaire, mais habituellement, on s'arrange.

Cette fois, c'était différent, quelques problèmes de communication on fait que l'on s'est retrouvé à devoir faire manquer les célébrations à ce beau pirate tout résigné. Il avait beau s'être fait à l'idée, je ne pouvais me résigner moi même à le laisser manquer une si belle occasion de célébrer avec les autres.

Son problème dans la vie, c'est la communication, l'entrée en contacte avec les autres. Nous avons décidé que c'était lui donner l'occasion de le faire et de tisser des lien que de le laisser à l'école et annuler la thérapie. J'ose espérer qu'il aura profité à fond de cette belle occasion.

Le plus mini, lui, a montré sa toute belle sagesse et tout ses belles connaissances. Quel amour il peut être quand il veut celui là.

Sur ce, ma grosse semaine est terminée, je vous dis à demain!

jeudi 29 octobre 2009

Les nuits...

Depuis toujours, j'ai été une couche tard, j'aime le silence de la fin de soirée. Quand j'étais jeune, il m'arrivait souvent de profiter de la nuit pour écrire, peindre ou bricoler. Avec l'arrivée des minis, j'ai profité des fins de soirée pour respirer, ne rien faire, me déconnecter.

J'étais aussi une lève tôt, malgré ce que Mamie dirait, quand on se couche à 5h, se lever à 10h n'est pas vraiment faire la grasse matinée. Lorsque j'ai emménagé avec l'Homme, la vie de nuit s'est limitée à me coucher vers minuit, me lever à 8h30 à cette époque était déjà de l'exception. Depuis la multiplication des minis, les couchés sont passés à 23h et les levés... souvent trop tôt.

J'ai la chance d'avoir eu pour les deux premiers minis, un Homme qui se levait lorsque les minis pleuraient la nuit, parce que si je me couche tard et me lève tôt, lorsque je dors, je dors. Il est très difficile pour moi de me réveiller la nuit, surtout depuis le plus mini.

Pourquoi depuis lui? Parce qu'il n'a pas le sommeil très équilibré. Comme nous sommes ses parents, nous sommes en déficit de sommeil presque permanent. Après quatre ans et demi bientôt, les nuits complètes sont rares et plus le temps passe, plus je trouve les journées difficiles après ces nuits tourmentées.

Je blague souvent en disant que je suis une mère battue, c'est pourtant la vérité. Depuis toujours, tout en étant entre sommeil et éveil, la TomateAtomique nous assène coups de pieds, de poings, de tête. Il nous pinçait énormément lorsqu'il était plus jeune et il mordait aussi. Il hurle, se lamente, me réclame tout en me repoussant. C'est notre routine nocturne et certaines nuits sont trop mouvementées et m'affectent plus que les autres.

C'est pourquoi je n'ai pas écrit hier, la nuit précédente avait été terrible et j'ai passée la journée affectée au plus haut point. Je suis découragée, épuisée, littéralement. C'est difficile de vivre une situation comme celle là, avec neuf ans d'expérience en tant que maman, ne pas être capable après quatre années intensives de cette routine, de trouver une solution à notre problème. Je garde toujours espoir que l'on approche de la fin, que notre calvaire est bientôt terminé, que la vie sera plus douce sous peu, mais on en revient toujours au même point.

Il est certain que les nuits ne sont pas toutes aussi horribles et que je ne suis pas battue par ses minis petits pieds toutes les nuits, c'est par périodes, des périodes intenses et longues. Cette semaine, je suis au bout de mon rouleau. Mais comme je suis une maman, sa maman, mon rouleau se rembobinera encore une fois, probablement qu'il s'est rembobiné pendant que j'écrivais, c'est souvent de cette façon que l'énergie de continuer me vient.

C'est ce que je suis, simplement, «juste une maman».

mardi 27 octobre 2009

Triple meurtre

La saga aquatique suite et s'il vous plaît, fin! Ce matin, j'ai cru pour un court instant, que ma progéniture s'amusait à m'imiter en blaguant au sujet des habitants de la MiniFlaque. C'est que j'ai la coquine habitude de blaguer à tout propos, monter des bateaux, c'est ma spécialité. Je croyais donc, lorsque le plus mini s'est mis à dire que son poisson était mort, qu'il se moquait de moi. Lorsque le Nounours dit que la femelle était morte aussi, je croyais toujours à la blague qui s'étirait. C'est lorsque le plus mini se mit en recherche du filet pour sortir les poissons morts que l'alarme sonna! QUOI!!! Je me suis donc précipitée vers la MiniFlaque pour évaluer l'état des pauvres nageurs... Disons simplement que si la Tomate avait pu identifier son poisson, ce n'était pas en raison de sa queue jaune, mais plutôt par l'absence totale de queue jaune à l'intérieur de la marmite du diable.

Là c'en était assez, avant même de récupérer les corps gisant au fond, c'est le tueur en série que j'ai attrapé sans aucune hésitation et c'est sans le moindre remord que dans la cuvette, je l'ai flushé pour ne plus jamais le revoir.

Alors voilà, après avoir acheté dix copains aquatiques pour la MiniFlaque, on se retrouve avec quatre. Sur les six décès, une mort accidentelle, quatre meurtres et une exécution. Il ne me reste plus qu'à espérer que j'ai jugé le vrai coupable et que la série de morts s'arrêtera là! Non mais il faut le faire, quand je disais que la MiniFlaque nous divertirait, je ne m'attendais pas à ce genre de divertissement!

Pour ce qui est de mes projets du jour, mon petit plaisir coupable, disons qu'encore une fois, mon karma de la planification de relaxe s'est fait aller. Non, je ne peux pas planifier de temps sur LeDivan, il y aura toujours quelque chose pour me faire dévier de ma route. Cette fois, au moins, c'est une belle déviation, une réunion qui s'est prolongée jusqu'en fin d'après midi, de la belle jasette avec une amie, un bon dîner avec l'Homme et l'amie.

Bref, belle journée si on oublie la saga aquatique et bien du bon temps. Et pour couronner le tout, c'est mon GéantVert qui s'est occupé du souper ET des devoirs du Nounours! Vraiment, pour une belle journée relaxe, j'ai été choyée, malgré que ce n'était pas ce que j'avais prévu!

Sur ce, je vais profiter DuDivan avec mon GéantVert, au son du grugeage de MrSuky et vous dis à demain.

lundi 26 octobre 2009

Productivité!

C'est toujours agréable, une journée pleine d'action, tout en profitant du calme de la solitude. Comme le plus mini devait quitter tôt pour aller vivre sa vie et partir à la recherche de LaTopCitrouille, la journée a commencé plus tôt qu'à l'habitude. Il faut dire que ma TomateAtomique a le luxe d'être le dernier à arriver sur son lieu de vie sociale. Même s'il n'y va que deux jours par semaine, j'aime bien le garder avec moi le plus longtemps possible le matin, on prend notre temps, on se fait des colleux, on rigole.

Donc ce matin, c'était un départ très tôt, on a tout de même étiré notre temps ensemble jusqu'à la dernière minute, au point de ne pas avoir à enlever son manteau une fois arrivés, ils prennaient l'AutobusJaune aussitôt. Et il était bien fier de donner un gros bizou à sa maman avant de monter le tout dernier mini dans l'autobus. Ça fait du bien de le voir assez grand pour ne pas être celui qui doit être contrôle en tout temps.

La journée débutant plus tôt, elle fut étonnamment remplie de tout plein de choses, autant dans le ménage, le travail, la création, l'organisation toutes des choses qui devaient être faites et qui se sont faites sans accroc. J'ai l'habitude d'être dérangée, bloquée dans presque tout ce que j'entreprends. De devoir prévoir des tâches, des activités que je peux abandonner rapidement parce que quelqu'un aura besoin de moi ou simplement viendra me déranger.

Ces journée de solitude complète sont rares, elles ont beau sembler revenir deux fois par semaine, ce n'est pas le cas. Les conditions étaient idéales aujourd'hui, je suis bien heureuse de ma journée.

Demain matin, c'est mon tour d'aller vivre ma vie sociale et retour à la maison pour un après-midi attendu depuis très longtemps, ne me cherchez pas à 15h, je serai devant ma sériesavonette! Oui, oui, je vais savourer un petit moment de plaisir coupable, juste avant le rush du retour de toute ma tribu de minis et de leur GéantVert de père.

Et je tiens à mentionner qu'il est présentement demain matin et, vive les amis! Une petite MissE.T., la DéesseDuWeb, est entrain de se consacrer à m'aider à monter mon projet virtuel depuis déjà deux heures. Sans les amis et certains membres de la famille, mon projet n'aurait pas été bien plus loin que le rêve. Merci!

Comme on est déjà rendu demain, je vous dis à plus tard!

dimanche 25 octobre 2009

Ça sent la pomme

Deux beaux grands tiroirs débordants de pommes appelaient au secours depuis notre cueillette familiale. C'était aujourd'hui le grand jour où l'épluchage était à l'honneur. Et si ce n'avait été d'un mauvais calcul de prise d'expansion qui par son incroyable ampleur, remplit le ChâteauLego d'un brouillard au parfum mi-sucré, mi-boucane, le parfum de cuisson de pomme sous toutes ses formes aurait été un ravissement.

Tous les employés de la centrale d'alarme doivent bien rire à mes dépends à force de m'entendre dire que c'est ma cuisine qui boucane... Quelle grande cuisinière je fais!

Le résultat final fut toutefois plus que parfait et ce fut un savoureux festin que toute la famille dégusta au souper. L'idée d'éplucher encore plus de pommes ne semble pas effrayer LaReineChocolat, puisqu'elle s'est mis en tête de faire sa première gelée de pommes très bientôt.

La journée ne fut pas simplement remplie de cuisine et de boucane, mais l'Homme se fit aller le marteau pour construire un tout petit château pour le Canin. MrSuky aura dorénavant un refuge bien à lui qui le tiendra à l'abri du vent de la neige et de la pluie. Il pourra donc savourer pleinement le plein air plutôt que de réclamer qu'on le laisse entrer après une minute dehors.

Demain, LaTomateAtomique part en expédition avec ses amis, à la recherche de la citrouille parfaite pour un Halloween allumé! Le summum pour lui, il part en autobus et il y a même un autocollant le soulignant sur le calendrier.

Sur ce, je vous dis à demain.

samedi 24 octobre 2009

Hey oh!

L'est pas contente la Mme... Ouais, LaReineChocolat n'est pas d'humeur très joyeuse aujourd'hui. Il vient un temps dans la vie d'une fille où elle réalise que du négatif, elle n'en a pas besoin en extra. Que ses petits plaisirs, ses petites joies, elle n'a pas envie de se les faire dénigrer.

Oui, oui, il y a de ces jours où les petits commentaires frappent un mur sans rebondir mais qui font gronder les fondations. Le genre de jour où rien ne va rondement où l'électricité dans l'air n'est pas ce qu'elle aurait souhaité.

Ces jours, être LaReineChocolat est bien suffisant, elle rêverait même d'avoir un blog totalement anonyme pour pouvoir dire le fond de sa pensée plutôt que de s'amuser à paraboler.

C'est un de ces jours, rien ne va comme je voudrais, oui, oui, j'avance, mais non, je n'obtiens pas les résultats que je veux. Heureusement, ce n'est pas le grand SPM qui m'habite, car si c'était le cas, mon clavier serait au bord de l'explosion.

Sur cet air de frustrations, je vous dis à demain pour un sujet plus agréable!

vendredi 23 octobre 2009

Ouais ben!!!

Je dirais volontiers un beau gros «Boy, oh! Boy!

Qu'est-ce qui m'occupe l'esprit ces temps-ci, pas mon blog, oh non, pas les rénos, non plus... C'est évident, non, mon projet! L'idée de départ était bien simple, commencer à penser tranquillement à ce que je ferais de mon temps l'année prochaine, puisqu'après dix ans de maman à la maison, je me retrouverai avec beaucoup plus de liberté et que j'aimerais bien en faire quelque chose de constructif.

J'avais oublié qu'avec moi, commencer à penser à quelque chose ça ne peut pas se limiter à quelques minutes de temps en temps. J'ai un petit côté obsessif lorsqu'il est question de trouver des solutions. J'y pense, ça doit être de là que la TomateAtomique tient son côté obsessif, s'il apprend à canaliser ça de façon aussi constructive que sa mère, ça pourrait devenir une qualité finalement.

Bref, vous aurez deviné que je suis encore en situation de tête bouillonnante et que je gruge mon temps à travailler sur mon projet et à y penser surtout. Si toute l'énergie mentale que j'aurai dépensée là dessus pouvait être aussi rentable que je peux le rêver, ce serait toute une réalisation pour la petite JusteMaman que je suis.

Un autre projet fait travailler mon vieux cerveau, plus simple, léger et concret celui-là. La semaine prochaine, se tiendra un bal de l'horreur chez nous. C'est notre FleurDesChamps qui en a eu l'idée et comme je trouvais que ce serait une belle façon de lui apprendre à organiser quelque chose et que l'idée de la célébration costumée m'amusait bien, j'ai secondé sa proposition et les démarches furent entreprises. Ne reste plus à espérer que ce projet sera un succès!

Le Canin semble ne pas être trop certain d'aimer la neige, il n'est pas très heureux le matin lorsque je lui indique qu'il est l'heure d'aller jouer dehors... Il devra s'y faire, parce qu'il est clair qu'il ne passera pas tout l'hiver encabané!

L'évaluation du nageur criminel est toujours en cours, à suivre...

Sur ce, je vous dis à demain!

jeudi 22 octobre 2009

Première neige!

C'était bel et bien vrai, la neige s'est pointé le bout du nez ce matin, elle a déroulé son beau manteau tout blanc partout autour sur notre décor. Malgré sa texture très molasse, les minis en ont profité à fond à leur retour de l'école.

Je me suis retenue de sortir la musique de Noël aujourd'hui, on va tout de même attendre novembre pour faire résonner les grands cantiques! Mais, je n'ai pas pu résister à l'envie de me faire une petite création à saveur des fêtes. J'ai cherché à lui donner un nom qui soulignerait ce qui occupait mes pensées en cette journée de première neige. C'est donc «Rudolph» qui sera pour moi le premier bonjour à l'hiver qui s'en vient.

Je suis toujours indécise quant au sort que je réserverai au sauvage nageur qui terrorise les occupants de la MiniFlaque. Après avoir été réintroduit, il n'a pas mis bien longtemps avant de recommencer ses attaques. Devrais-je lui laisser passer la nuit avec les autres... là est la question! Comme je ne peux pas le transférer ainsi à répétition, je crois que je le laisserai là pour ce soir et s'il passe encore aux actes et que c'est une demi demoiselle que je retrouve demain matin, quelqu'un ira faire un tour dans le tourbillon d'évacuation.

Sur ce, j'hop au lit et vous dis à demain.

mercredi 21 octobre 2009

Spooky

Mon nouveau décor est de circonstance, n'est-ce pas! Il était temps que je découvre la façon de changer ma page à mon goût et totalement! Mon projet étourdissant bloquait dans la technologie, j'ai alors décidé de retourner à la base et travailler sur mon blog. La technique fut payante, je m'éloigne du «pasfacile.com» et m'en viens plus vers le «réussite.com» un petit pas de plus vers mon petit projet.


La saga de la MiniFlaque est sur le point de se conclure. Après avoir été isolée toute la nuit dans son pot de confiture, la demoiselle fut replongée dans la marmite du diable! Ses petits copains se comportaient de manière très civilisée jusqu'à son arrivée. Aussitôt qu'elle fut découverte, «Le» criminel s'attaqua à elle et sans relâche. Ce fut donc son tour d'aller mijoter dans le pot de confiture et depuis qu'il y est, la paix est revenu dans la MiniFlaque. Il sera donc réintroduit parmi ses copains demain et devra prouver qu'il peut se retenir, sinon byebye Jaws!


Cette semaine est vraiment relaxe du côté de LaReineChocolat, on pourrait presque parler de vacances. Si en plus demain on a réellement droit à une première bordée de neige, ce sera le rêve!!! J'ai hâte de voir le Canin découvrir les joies du tapis glacé et d'aller en profiter avec mon mini adoré!

Demain, recongé et à part le dernier sprint d'étude au retour de l'école pour NounoursPremier qui aura plein de quiz vendredi, la journée devrait vraiment être reposante. On en profitera pour passer de beaux moments mère et fils encore une fois.

mardi 20 octobre 2009

Tranquillos

Les derniers temps ont été bien mouvementés, cela ne fait qu'ajouter au plaisir de savoir que demain sera une belle journée tranquille avec ma TomateAtomique. À l'horaire, pyjamas, café et chocolat chaud, câlins et bizoux, rires et chatouilles, le vrai gros bonheur quoi!

En dehors de la petite routine du départ des grands, la journée sera totalement à nous deux. J'adore ces journées, si la pluie pouvait s'en mêler aussi, ce serait le summum... pour moi, pas pour le pauvre GéantVert qui, lui, aurait besoin d'une belle journée ensoleillée et aussi chaude que possible.

Au royaume aquatique de la MiniFlaque, les drames se multiplient. Depuis son installation, trois pauvres petits amis nageurs ont trépassé. Le premier semblait avoir été aspiré par un filtreur trop gros pour sa petitesse, le second, a disparu du jour au lendemain, sans laisser de trace. L'explication de cette disparition vint ce matin, alors qu'une nouvelle petite amie, fut retrouvée gisant au fond, à moitié dévorée. Le ou les criminels ne sont pas encore connus, rien n'est clair pour l'instant, nous avons toutefois isolée l'autre demoiselle avant que ces messieurs la transforment à son tour en souvenir.

Nous devrons trouver une autre solution que le pot de confiture qui lui sert de logis présentement, l'idéal serait d'identifier le responsable de ces assassinats et l'éliminer. La cruauté se retrouve vraiment partout!

Sur ce, je vais vite retrouver mon lit et ses occupants et vous dis, à demain.

lundi 19 octobre 2009

Avenir

Il y a dans ma tête, ou dans mon coeur, une petite puce qui me donne des impressions, des intuitions. Mon petit radar découvre avant moi, les gens qui feront un jour partie de ma vie. C'est un sens que j'utilise sans trop le savoir, il m'a amenée à me rapprocher de plusieurs personnes qui, aujourd'hui, occupent une partie importante de ma vie.

Il y a un peu plus de six ans, entrait dans une pièce où j'étais, une personne qui déclencha mon petit radar. À ce moment, il n'en fit pas plus, à peine quelques rencontres et encore. C'est il y a près de trois ans maintenant, qu'elle s'est repointé le bout du nez dans notre salon et que mon petit radar a resonné l'alarme. Dans les mois qui suivirent, notre relation changea un peu et à travers nos rencontres, mon petit radar se fit aller quelques autres fois lorsque d'autres croisèrent mon chemin.

La plus résonnante de ces rencontres fut lorsque ma MissAvocate fit son apparition, celle là, mon radar la reconnaissait, un jour, elle deviendrait mon amie, il en était affirmatif. Ce qui arriva avec le temps et aujourd'hui malgré la distance temporaire trop longue, elle a sa place.

La seconde, se fit plus lentement, et c'est avec tout l'humour qui vient avec l'homme qu'il est que MrB entra dans notre vie . Au fil du temps, ces différentes rencontres qui auraient pu passer sans laisser de trace, sans même devenir des relations, se transforment et prennent plus de place, malgré ce que l'on aurait pensé au départ.

Mais avant, avant ce changement, il y eut l'année dernière, celle qui a tout fait basculer. Avant que MissAvocate et MrB ne soient véritablement autre chose que des connaissances. Il y a eu ce moment il y a un an, où je me suis assise à ma table de travail, avec pour but, de créer et d'offrir un petit cadeau à une future maman. Je le voulais significatif de la situation qu'elle vivait, celle que nous vivions tous à ses côtés.

Les circonstances entourant notre rencontre, celles qui nous préoccupaient au moment où son premier fils allait naître, ont fait que c'est «Avenir» qui se retrouva au creux de ses mains. Il se voulait un gage d'espoir, espoir pour son Avenir à elle, le nôtre par le fait même. Il y a dix mois, il prenait un sens plus amère.

Nos relations changèrent après ce soir si triste pour nous tous et mon cadeau, tout comme nous, fut mis en attente, patient, dans le fond d'un tiroir probablement... comme nous. C'est hier qu'elle le mit autour de son cou, c'était une journée qui avait le poids de l'avenir, le sien... le nôtre.

J'aurais souhaité que mon cadeau accompagne des jours plus heureux, mais ce n'est pas ce que la vie nous a servi. Qui sait, verra-t-il de nouveaux défis avec elle, qui auront autant de sens et qui feront de notre Avenir quelque chose qui ressemble à ce que l'on attend depuis longtemps.

Elle est maintenant plus dans ma vie que la simple ExD, même si elle croit être arrivée au bout de son chemin, moi, j'attendrai de voir ce qui suivra. Parce que mon radar... j'y crois.

Dans quelques minutes, je l'écouterai livrer un message qui ne me fera probablement pas trop plaisir, mais c'est sa vie à elle et il est peut-être temps qu'elle la retrouve.

Sur ce... à demain!

samedi 17 octobre 2009

Terreurs nocturnes

Elles envahissent nos nuits depuis plusieurs années, LaFleurDesChamps fut la première à nous les présenter. On aurait préféré ne jamais les connaître, surtout si l'on compte que sept ans plus tard, on se retrouve avec deux minis sur trois sous leur emprise.

Les nuits et le repos qu'elles sont sensées nous apporter sont si importants, il est impensable que l'on puisse continuer encore bien longtemps à faire hypothéquer nos heures de sommeil. Plus le temps passe, plus on prend de l'expérience sur la façon de réagir lorsqu'elles s'attaquent à nos minis. Il n'est pas plus facile par contre, de subir ces attaques.

L'un nous bat, chigne, se tortille, hurle, nous repousse tout en nous réclamant, presque chaque nuit, et ce, depuis déjà près de quatre ans... c'est qu'il a commencé ça tôt lui! L'autre, vient tout juste de faire la connaissance de ces visites occasionnelles et désagréables au plus haut point. Celui là, c'est la réelle terreur qui l'habite, il panique, il hurle, il pleure, il a besoin de nous.

Ni l'un, ni l'autre, ne peut nous dire ce qui provoque ces crises, aucun des trois ne peut expliquer ce qu'ils ressentent, la plus grande, elle, ne se souvient même pas avoir vécu de tels épisodes... Moi, je m'en souviens très bien! De notre côté, on arrive pas à identifier un élément déclencheur, un lien entre tous ces épisodes.

La nuit dernière, elle fut longue et pénible, entrecoupée des cris de l'un puis de l'autre. On a survécu, on le fait toujours, mais on se questionne grandement après une nuit comme celle là.

Les années passent et je ne peux que prier pour que les deux MecsMinis oublient eux aussi avoir passé par là, pour qu'un jour, moi aussi, je puisse l'oublier.

vendredi 16 octobre 2009

Meilleure amie!

Je commencerai avec un beau gros «Ouin!!»! Je me décerne la médaille de la meilleure amie la plus pas là! C'est que voyez-vous, c'était la fête de mon amie MissBecSucré le 14 et j'ai passé pardessus comme si je ne le savais pas. C'est à 23h hier soir que j'ai réalisé l'horrible oubli que j'avais fait, en préparant des invitations pour une fête d'Halloween. Quand j'ai eu à écrire la date, je me suis dit : «Le 31... si ça presse d'envoyer ça, ça veut dire qu'on se rapproche de la fin octobre... donc qu'on est rendu à la moitié du mois... donc que c'est la fête de BecSucré... euh... c'était aujourd'hui??? AAAhhhhh Nooooonnnnnn!!! C'était HIER!!!!»

Bravo championne!

Alors je profite de cette infime tribune pour essayer de me rattraper et te souhaiter un très beau «BONNE FÊTE!!!» Comme premier cadeau, au téléphone cet après midi, je te donnerai un scoop! Le pire là dedans c'est qu'elle ne lit pas mon blog le vendredi!

Quand je disais que j'ai le cerveau qui bouillonne et monopolisé en presque totalité... c'est que j'avais raison finalement!

Sur ce, je vous dis à demain!

jeudi 15 octobre 2009

Les indésirables

Parlons de ces petits non-amis qui s'installent dans la chevelure soyeuse des minis sans demander la permission et qui par la simple annonce de leur probable arrivée, provoquent une razzia intense de la chevelure des Mecsminis. Chez moi, dans ma petite tête, c'est la panique. Juste de savoir que la saison de ces horribles intrus approche, ça me pique partout, je passe mon temps à reluquer la tête de ma belle FleurDesChamps dans la peur d'y découvrir l'un de ces intrus.

Même si je n'en vois pas, la panique monte en moi. Je sais que ce n'est pas si grave parce qu'on a déjà passé à travers, surtout l'année dernière, mais je les ai en horreur, simplement, totalement. J'en rêve, aussitôt que l'idée me passe par la tête, tout mon intérieur se tord, la nausée monte.

L'huile de lavande est sortie, le cou de la petite Fleur en est abondamment badigeonné et je fais mes prières pour ne pas les rencontrer encore.

Autre chose monopolise une grosse partie de mon imagination, heureusement, mon projet d'avenir à moyen terme se rapproche tellement que j'en deviens parfois étourdie. Étourdie parce que malgré la complexité technologique de certaines parties de mon projet, les choses semblent parfois prendre leur place trop aisément.

Loin de moi l'envie de me plaindre de l'avoir trop facile, mais ne dit-on pas que : «si c'est trop beau pour être vrai...» Confiance!

GéantVert part pour le Chalet samedi, un ou deux petits dodos sans l'Homme avec les minis. Par chance, le Canin sera avec nous pour veiller sur le sommeil de sa ReineChocolat. Parce qu'il tient à un lendemain bien nourrit.

Sur ce, une belle journée m'attend avec ma TomateMoinsAtomique, je vous dis donc à demain.

mardi 13 octobre 2009

Quand la routine s'établie

Le début d'année étant maintenant bien entamé, la folie de la course aux devoirs et les affrontements avec ces minis, récalcitrants à ce sujet, commence à s'éteindre. La durée du rush est maintenant beaucoup moins grande et la période de relaxation après souper est beaucoup plus longue.

Ajoutons à tout ça la présence que l'on pourrait presque trouver trop constante de GéantVert. Lui qui a été avec nous par périodes de quelques jours, semaines, rarement mois, depuis trop longtemps déjà, il est au contraire , resté au bercail dernièrement. Notre routine du soir s'en trouve d'autant plus simplifiée, ce qui est encore plus agréable pour tout le monde. Profitons de cette chance pendant que ça dure.

Même le Canin nous fait la vie plus facile, avec son nouveau nonos et sa santé retrouvée, il prend sa place au sein de la famille. À part quelques rares accidents causés par notre insouciance, il a un comportement de canin exemplaire.

Demain, je me fais aller les doigts et je me relaxe le cerveau en avant midi, pendant que ma TomateMoinsAtomique va passer du bon temps avec l'amour de sa vie.

Je vais essayer de trouver le sommeil plus tôt ce soir, le début de la journée a été très pénible après ma soirée caféine d'hier! Je vous dis donc à demain!

lundi 12 octobre 2009

Pressée

Je crois que je suis trop pressée! À moins que l'on doive plutôt dire que je n'ai aucune patience. Ce qui devait être un projet à long terme qui s'établirait dans un an, alors que tous mes minis seraient parti vivre leurs vie, a fait son chemin dans ma tête un peu trop fortement. Je me retrouve après quelques semaines, le cerveau envahi d'idées, de projets et je me lance plus vite que j'aurais cru.

Ce qui fait que ce matin, plutôt que de profiter du dernier jour de congé en compagnie de mes minis et de la belle journée qui s'offrait à nous, je me suis enfermée dans ma bulle pour travailler. Quand j'ai une idée en tête, j'ai peur de perdre mon inspiration et je stresse. Résulta, beau congé passé à cogiter et patenter et à ne pas donner tout mon temps à mes minis. C'est bien agréable pour mon petit moi et son nombril, mais pas pour mon coeur. Lundi et mardi sont mes deux jours à moi, c'est en grande partie pourquoi aujourd'hui je me suis autorisé ce que je regrette presque ce soir.

Ce n'est pas pour rien que je voulais attendre à l'année prochaine, mais je ne suis pas capable d'attendre. Comme on dit, il faut battre le fer pendant qu'il est chaud. Je vais donc continuer sur ma lancée et on verra bien où cela me mènera et à quelle vitesse.

La timidité et l'insécurité me retiennent, le budget aussi je dois dire. J'ai l'impression de me retrouver à 12 ans alors que j'ai commencé à garder des enfants. J'avais suivi le cours de gardien averti et ma timidité m'empêchait de pousser plus loin. Jusqu'au jour où quelqu'un décida que je deviendrait sa gardienne, que je le veuilles ou non. Dès ce moment, ma carrière de gardienne démarra et continua pendant treize ans, au moment où je suis devenue Maman.

Pour le moment, je sais faire ce que je fais, en tout cas, je crois... Il ne me reste qu'à démarrer vraiment en espérant que tout comme la première fois, ce ne soit que le début d'une longue aventure. Lentement mais sûrement... espérons.

Sur ce, malgré le café que j'ai bu avec MrB qui me gardera probablement réveillée pour les prochaines heures, je vous dis à demain et hop au dodo.

dimanche 11 octobre 2009

Choc Thermique

Avec un automne qui a commencé en mai et un pseudo été de trois semaines, ce fut tout de même un choc ce soir, pour plusieurs d'entre nous, d'être témoins de la première apparition de la neige en ce 11 octobre.

Les MecsMinis étaient en panique, il n'y aura pas d'halloween puisqu'il neige déjà! Que c'est hilarant la façon de tirer des conclusions qu'ont les minis. Leur réaction était vive, mais on ne peut pas vraiment savoir s'ils étaient excités de l'arrivée de la neige ou déçus de manquer leur collecte de bonbons.

En attendant la vraie de vraie arrivée du beau tapis tout blanc, le temps frais nous permet de savourer nos premières soirées emmitouflés sur LeDivan, près du feu, avec à nos pieds un Canin grugeant son os. Quoi de mieux pour terminer les jours de congé?

Demain, toujours sur le même thème, c'est l'installation du champ de protection anti-neige... communément appelé garage de toile! MrB et Grand-Papa viennent donner un coup de main à GéantVert. Ce sera aussi le temps idéal pour lui de tenter de fabriquer les portes de son MiniChâteau. De mon côté, je tenterai de réaliser ma toute première commande, si j'ai le temps, parce qu'avec les trois minis en congé, il se pourrait que la journée soit quelque peu mouvementée.

Sur ce, je vous dis à demain et vais profiter du confort DuDivan!

vendredi 9 octobre 2009

Exilée en route

Notre belle MissAvocate est en route pour retrouver le confort de son cocon bien à elle. La vie d'exilée a bien ses points positifs, on s'ennuie d'elle, et!... Son retour signifie toujours une belle réunion, de la bonne bouffe et une bonne bouteille... ou deux... trois. Alors demain soir, ce sera la fiesta au Cocon.

GéantVert de son côté, passera la journée à donner un coup de main à MrB qui s'apprête à faire une belle toute petite réno de son cocon, pendant que LaDouce se joindra à nous pour une grosse journée de cuisine en prévision de notre souper. Avec le menu établi, on en aura pour la journée... je rigole, rien de mieux qu'un bon vieux «VFPP»(Vins, Fromages, Pâtés, Pains) pour économiser temps et vaisselle et satisfaire tous les appétits.

Le plus mini devrait normalement déserter, depuis lundi qu'il réclame son temps chez Mamie. Notre Tomate devient de moins en moins Atomique, plus le temps passe, plus il est doux et câlineux. Je suis bien contente que notre été soit enfin loin derrière nous et que l'avenir semble plus reluisant qu'il ne l'était il y a quelques mois.

Il a tout de même certains problèmes à dormir paisiblement, alors je dois donc me précipiter à ses côtés immédiatement!

Sur ce, à demain!